[2019-12-25] De São Luis à Barreirinhas

Cette nuit de Noël nous a fait effectivement un bien fou ! Puisque nous avons dormi de 22h30 à 08h non-stop : une vraie nuit régénératrice. Ca fait du bien de pouvoir se retourner, bouger et ne pas craindre de croiser l’autre dans le lit pour choper un coup de chaud fatal…

Au réveil, nous avons profité de la température clémente de la chambre pour ranger nos affaires, finir de nous mettre à jour sur les réseaux sociaux, profiter d’un bon petit-déjeuner de Noël (avec les restes d’hier). Nous avons aussi pu récupérer notre lessive (les draps y sont passés) laissée hier à la femme de ménage. Pour 2R / pièce, nous repartons à zéro niveau linge, pour la suite de l’aventure. Les sous-vêtements, quant à eux, nous en avons fait notre affaire : ils pendaient dans la chambre tels des décos de Noël !

Nous prendrons le départ vers 11h30 pour Barreirinhas qui est la ville d’entrée pour le parc « Lençois Maranhenses » que nous souhaitons visiter demain. Nous avons pour cela 260 kms à parcourir et il faut dire qu’en cette journée de Noël… il n’y a pas foule sur les routes ! En effet, nous croisons différents animaux (cochons sauvages, ânes, chevaux, chèvres…) mais peu de villageois ou d’automobilistes.

Sur la route, nous achèterons des noix de cajou à un petit vendeur ambulant qui nous sustenteront en attendant de nous poser pour un vrai repas. Nous sommes aussi en quête d’eau potable pour remplir un de nos jerrican, à présent vide. On mise sur les stations-service…à suivre !

On aurait presque eu froid qu’il fallait se serrer !

La poussada où nous avons dormi et son chien de garde

À nous les cajous !

Le cycliste fonce sans peur des vaches !

Un âne… tranquille !

N’Lou n’est pas à plaindre !

Si toutes les entrées de village étaient comme ça …

D’autres façons d’annoncer les dos-d’âne !

Le trio d’aventuriers !

Ouf, nous trouverons notre bonheur grâce à l’application iOverlander (un must have définitivement) et nous repartirons avec près de 32 litres d’eau entre jerrican et bouteilles. Personne ne nous a posé de questions… Bien qu’on a intrigué du monde ! On en profite aussi pour faire un peu de rangement dans le camion et réinstaller notre lit. Nous avions embarqué une alèse en cas de grosse chaleur mais celle-ci était vieille et la chaleur l’a fait craqueler…

C’est donc un test que nous ferons cette nuit : on s’est acheté deux serviettes éponge pour caler entre le matelas et le drap housse. Pourvu que les chaleurs nocturnes disparaissent rapidement ! Et l’on repartira en direction de Barreirinhas à 20 kms de là.

On remplit le jerrican…

Serviettes éponge installées…

Elle nous embête bien la grosse couette…

C’est bon… prêts pour repartir !

A peine entrés dans le village, un son éveille notre esprit : la chanson « voyage voyage » tourne dans une échoppe d’excursions ! Mais on continue notre route plus loin vers le centre en direction d’un spot de nuit repéré… c’était sans compter le scooter qui s’est positionné à nos hauteurs en roulant pour proposer un tour guidés. Damien de son parfait portugais lui a dit « La boss c’est elle » (oui oui vous l’avez bien compris en français). Le mec a compris, il s’est arrêté, nous aussi et on a lancé les pourparlers dans un hispano-portugais !

Après différents échanges, ok avec le chien pour deux personnes pour demain après-midi. On va aller conclure cela à l’agence. Damien me regarde un peu hébété « alors ? ». Alors j’ai négocié 80R / tête (17,77€) au lieu de 90R (20€)… mais j’ai aussi un spot pour dormir, accès à la douche et aux toilettes de l’agence. Damien est fier !

On suit le mec en scooter, il nous fait de la place dans la rue pour garer le camion devant l’agence. Et je file régler notre dû à l’intérieur. Tout est ok, départ demain 14h. La dame parle bien espagnol alors on peut échanger. On file se balader en ville mais une question me vient à l’esprit : pour N’Lou ça ira à pattes de marcher dans les dunes de sable. Et la « le drame », elle me dit « pas de chien dans le parc » alors qu’on était clairs depuis le début… Elle propose de le garder mais j’ai dit que je ne laissais pas mon chien à une inconnue…

Ils nous remboursent donc et on demande si on a une alternative pour y aller via un tour guide en bateau par exemple. Ils passent quelques coups de fil et entre temps on se décide avec Damien à se séparer demain en faisant garde alternée de Loulou. De cette façon on profitera aussi pleinement des différentes couleurs du parc et de deux expériences bien différentes. Damien ira le matin avec un départ à 09h et Marine l’après-midi avec un départ à 14h. Le tour inclue une heure de conduite et 3h passées dans le parc. Deal !

On va bien dormir là en pleine rue 🤪

On visitera ensuite la ville jusqu’aux dunes qui s’étendent dans celle-ci et nous choisirons notre resto de noël : oui on est dans la période on se fait plaisir ! Ce soir c’est pizza de noël ! Avant cela une douche à l’agence… Sur notre bucket list ça mériterait d’ajouter une case « prendre une douche dans une agence d’excursions » ! Et on filera dès 18h dévorer nos pizze (oui on dit comme cela une pizza au pluriel pour les puristes) !

Promenade le long du fleuve

Nous avons donc bien rejoint la ville de Barreirenhas

La plage des dunes !

Et en fond : une station service !

Repas de fêtes pour Loulou

Et pour nous. resto “O bambu”

Je suis convaincue que bientôt il aura testé toutes les bières du pays !

La pizza spéciale du chef !

Après cela, ce sera balade histoire de nous finir pour ne pas avoir à se coucher à l’heure des poules non plus ! On profite de l’air frais à 29 degrés (à 20h), on regarde un entraînement de hand (comment font-ils pour jouer sous ce temps ??) et on bouquine tranquillement !

Entraînement de hand !

Et enfin… le match ! Damien est à fond !

Allez bonne nuit 🌙 !

7 réflexions sur « [2019-12-25] De São Luis à Barreirinhas »

  1. klodeko

    En fait ce trip c’est une formation combo supernégociatrice niveau III + portugaiche praticão 😅

    Répondre
  2. Briand

    Les petits jeunes pour que votre couette ne vous encombre pas mettez là sous votre matelas à plat ça ne devrait pas déranger beaucoup et surtout sa laisserai un peu de place pour ranger autre chose Bonne idée ?gros bisous

    Répondre
  3. godet

    Je recommence ,si le blog veut bien me prendre cette fois mon commentaire , apparentement une histoire de maintenance de hébergeur du site . Bien bien donc votre petit récit, toujours cette chaleur bien présente ,mais bon c’est les vacances après tout !!!! Profitez bien , je vous fait un gros bisous et une bonne grattouille a loulou . A très bientôt , cette fois j’espere que ça passe . BISOUS

    Répondre
  4. Colin Mireille

    Moi je me gèle grave (mode chauffage 14° chez les gens qui nous avaient invités hier). Avec le gibier accompagné de confiture d’airelles et le christmas pouding : mon ventre n’a pas résisté. Je le soigne au café et j’envisage de passer en mode « soupe ».
    Bisous à vous.

    Répondre

Laisser un commentaire...