[2019-12-26] Parque Nacional dos Lençóis Maranhenses

On se réveille dans un spot extraordinaire ce matin : le long d’une rue, face à une agence locale de tour opérateur ! Celle-ci même qui va s’occuper de nous conduire au Parc National des Lençois Maranhenses ce jour ! Chacun notre tour (pour assurer la garde alternée de N’Lou), nous allons nous rendre dans ce magnifique désert de dunes!

Le réveil est matinal avec les premières voitures et motos qui circulent dès 06h00… Néanmoins nous réussirons à dormir jusque 07h30 environ. Le départ de mon 4×4 est programmé à 09h, on a donc le temps d’aller se balader de bon matin pour d’abord les besoins du chien puis ensuite trouver un commerce où nous pourrons prendre un petit petit-déjeuner tranquilou.

Chose faite en s’installant sur la terrasse d’une ruelle très mignonne à l’ombre avec un grand passage d’air qui nous rafraîchit de notre nuit ! Un café, un jus d’ananas frais (pas de Nesquik ici) et une crêpe de tapioca fourrée au bœuf et à la mozzarella… et nous voilà fin prêts pour attaquer cette journée ! On rejoint l’agence un peu avant 09h histoire de ne pas louper le départ ! Mais les brésiliens sont un peu comme nous mayennais : ils ont eux aussi ce fameux quart d’heure de retard.

Jus d’ananas, café et crêpe locale !

Le plus petit papillon du monde…

09h23 : le 4×4 à 8 places est là ! Je vole un bisou à Marine et c’est parti pour l’aventure… Un passage au pied de différents hôtels pour remplir le véhicule et on se lance à l’assaut des dunes à environ 20 min de l’agence avec en prime un petit passage de bac ! Tout rikiki au vue des derniers que nous avons faits (5 minutes de traversée à tout casser, manœuvres comprises) !

Les 4×4 bien équipés !

La première partie de l’excursion se fait à travers des chemins sabloneux qui traversent une zone plutôt verte et dite protégée (pour la faune et la flore j’imagine). Nous avons un guide pour nous expliquer tout ça… mais qui ne parle que portugais… la nationalité pré-dominante du 4×4 !

Je pense que nous mettons une bonne demi-heure à rouler à travers cette « jungle » mais c’est plutôt plaisant avec quelques petites accélérations qui donnent un peu d’adrénaline ! Je suis sûr que Marine va me dire que ça ne lui a rien fait (elle qui adore les manèges à sensation)…

Joli décor en partance pour le parc nationa

Passage de rivière !

Dégonflage des pneus obligatoire pour le sable qui nous attend

Nous atteignons un espèce de parking naturel qui marque la fin du périple en voiture ! Tout le monde descend… nous suivrons le guide sur une longue pente sablonneuse à travers les bois ! Ca grimpe sévère !! Et en haut… nous arrivons sur une vue magnifique de ce désert !! C’est « waou » ! La végétation laisse place à une vue aveuglante et sans horizon de dunes de sable fin et blanc !

Quelques photos et c’est parti pour une « randonnée » à travers le parc ! Il fait vraiment très chaud ! Nous devons marcher environ 15 minutes pour atteindre ces fameuses lagunes ! Enfin déjà une ! Ça y est, je la vois en contre-bas ! Avant de l’atteindre, je descends un espèce de grand toboggan de sable ! Nous ne marchons pas, nous glissons ! La sensation est plutôt cool !!

Hâte de pouvoir courir et glisser pour se jeter dans la lagune ! Je vais prendre le temps (quand même) de prendre la température de l’eau et surtout apprécier la profondeur ! Car nous sommes en début de saison des pluies et ces « lacs » sont à peine profonds d’après ce que j ai pu lire dans nos guides ! Ce qui est réellement le cas ! L’eau arrive au niveau de la ceinture max ! Donc vigilance !

Nous ferons, pendant les deux heures de balade, deux lagunes différentes dont la Lagoa Azul ! La température de l’eau est super agréable et ne donne vraiment pas envie d’en ressortir ! Je quitterai l’eau chaque fois avec regret et avec des mains fripées de « mémé » ! 🤣

Deuxième lagune, je sors la Go Pro et me lance, à toute bourlingue, du haut de la dune caméra a la main !! Ca déboule vite sur l’eau et l’atterrissage est compliqué par le manque d’appui et se termine par un gros plat ! 🤫 Marine va sans doute croire que j’ai pris des couleurs ! 🤪 Finalement, une touriste a bien voulu prendre ma caméra pour refaire la scène en me filmant cette fois ! À voir ce que ça va donner sur l’écran !

Il est temps de revenir vers le 4×4 sur un autre parking où le conducteur nous a rejoint ! Il y a énormément de vent et on a la sensation de froid quand on sort de l’eau… mais une fois sur les hauteurs, ce même vent devient chaud et fait voler le sable qui fouette les guiboles !! Quant au sable, il est vraiment très chaud ! Une touriste a voulu marcher sans ses tongs ce qui lui a valu des petites brûlures au point qu’elle s’est mise à pleurer sur le retour… dur dur la vie d’aventurière ! 🤣

Je sens que ma peau prend des couleurs ! Ce soir, on me confond avec les brésilien, sûr (note de Marine : ça vire plutôt à l’écrevisse ébouillantée) !

Le retour se fait sur le même type de chemin qu’à l’aller ! J’adore ces promenades de 4×4 ! Il est 13h20 quand je suis de retour à l’agence ! Marine m’attends tranquillement avec comme passage de témoin : notre Loulou ! Non mécontente de me dire « oh tu as pris des couleurs » ! On a juste eu le temps d’échanger deux trois mots et finir la pizza de la veille qu’elle doit repartir ! Pas de répit pour les guides !

J’ai quand eu le temps de lui dire que s’il elle voulait se fondre dans le décor brésilien, il allait falloir qu’elle investisse dans un « string » de bain qui est de rigueur sur les plages ici !! Sans doute du fait de la chaleur omniprésente ! Je vois ça plutôt comme un signe de vie minimaliste ! 🤭

Et Marine pendant ce temps elle a fait quoi ?

La matinée s’est passée relativement vite avec N’Lou ! La première étape a été de lui permettre une baignade au pied des dunes de la ville pour qu’il se rafraîchisse avant d’aller nous poser pour le reste de la matinée dans un petit coin tranquille a l’ombre et me permettant de capter le wifi gratuit du café de ce matin…

Tranquilles… à faire diverses tâches administratives, checker de plus près les formalités pour le passage de frontières à venir pour un chien (merci d’ailleurs Didine pour l’aide à l’appel de notre véto) et… j’ai enfin fini mes comptes de la Russie ! Oui il était grand temps hein !

Et soudain un mec « sorti de nulle part » (de la boutique d’en face en réalité) est venu me demander s’il pouvait me prendre en photo. J’ai montré le chien, mais il m’a fait comprendre que non pas que le chien, moi aussi… Je lui ai fait ma mine qui ne comprenait pas et il m’a expliqué qu’il aimait prendre des photos de gens. Et que la le décor était sympa. Il me les partagera ensuite via Instagram ! C’était une première ça !

C’est vrai qu’on avait la classe quand même !

Ça c’était un direct pour Caro & Cosmos

Et enfin 13h approchant nous sommes retournés à la boutique afin de récupérer Damien ! Allez je poursuis sur ma lancée pour expliquer mon après-midi… C’est donc parti à mon tour pour l’aventure dans les dunes du Parc du Lençois ! A 13h33, j’ai les fesses posées dans le véhicule 4×4 et je n’en ressortirai que 1h50 plus tard une fois arrivée sur le site !

Entre temps nous avons été chercher 10 autres personnes dont une famille avec un enfant et une autre famille avec la mama et tous ses enfants et petits-enfants ! Alors elle, elle m’a fait le show tout l’aprem et ne me lâchait plus le bras en m’appelant « mi amiga » pour me traîner partout avec elle.

Elle nous a bien fait rire, j’ai demandé à sa famille si elle était « always crazy » et ils ont confirmé que oui ! En tout cas j’étais avec 10 brésiliens purs souches et ils m’ont posé 3000 questions ! Si j’avais un marido, où il était, ce que je faisais au Brésil,… on a réussi à se comprendre sur des bases d’espagnol et d’anglais et de toute manière la mama ne lâchait pas tant qu’elle n’avait pas la réponse à sa question !

Elle parlait super fort et tout le monde en profitait et explosait de rire sans arrêt. Il fallait la suivre… On s’est enfin engagés dans le parc et j’ai découvert ce que Damien voulait dire par la conduite dans le sable c’est ouf ! En effet, les mecs foncent à toute allure avec les 4×4 ! Quant à la mama, il fallait faire « youhhouuuu » avec elle dans les descentes ! C’était mieux qu’une montagne russe !

Avec Diva la « mama »

Passage de rivières

Et passage de pont

Avec parfois option baignade de cochons

Finalement après 1h20 de route chaotique, nous y arrivons… Alors soit Damien n’a pas du tout la notion du temps quand il me parlait de 20min de trajet… soit on est pas sur la même lagune. Deuxième option vite confirmée par le guide. En effet, Damien est allé à Lagoa Azul tandis que j’arrive sur Lago de la Ilha et qu’on rejoindra ensuite Lagoa Bonita.

Après une petite ascension j’y arrive la première et il n’y a alors que moi dans les dunes, les autres tours opérateurs ne sont pas encore là et mon groupe grimpe tranquillement la côte de sable en vacillant ! C’est vraiment joli ! Je profite du peu de monde pour sortir le drone et découvrir les lieux par en haut ! Waou… en fait c’est tout un tas de lagunes qui s’étendent sur plusieurs kilomètres alentours au milieu de ce géant parc national.

On vous laisse admirer :

Des asiats tournaient un documentaire !

Après cela, je profiterai d’une première baignade avant que l’on se dirige à pied vers la seconde lagune à travers les grandes dunes de sable… créer sa trace et monter des dunes à pic : j’ai adoré ! J’en ai profité pour ressortir le drone et m’élancer du haut des dunes directement dans l’eau en contrebas : le pied ! J’aurais vraiment voulu partager ça avec Damien et Loulou. Ça aurait été fou !

Finalement, après presque 3h passées sur place, on remontera tous dans la même direction. Oui je dis « tous », mais ce n’est pas que pour mes 10 compagnons… c’est pour près de 200 personnes qui sont arrivées au fur et à mesure de plusieurs tours opérateurs ! C’est le Pilat du Brésil ici ! Il y a du monde dans les dunes…

Je meurs de soif et alors que je demande si l’un des vendeurs en a (oui y’a des vendeurs avec des glacières en polystyrène… ils criaient pas « chouchous, beignets » mais l’idée était la même), un couple me propose un peu de leur eaux. J’accepte volontiers et je découvrirai qu’il s’agit de belgico-brésiliens ! Mais je n’aurais pas tellement le temps d’échanger car déjà nous redescendons là d’une au milieu des arbres à cajous.

On remonte dans le 4×4 et c’est la course dans les dunes entre les différents véhicules… Qui sera le premier à arriver au bac… on prend des chemins différents dès qu’ils y a un croisement et l’on réussi (ou pas) à doubler le véhicule qui nous précède ! On prendra le petit bac et retour à l’agence ou après avoir montré à mes compagnons de route mon marido et mon cachao (chien se prononce ainsi), je file prendre une douche à l’agence… mais plus d’eau ! La poisse… tant pis pour moi…

Et Damien pendant ce temps il a fait quoi ?

L’après-midi a été plutôt tranquille pour moi ! Le but était de tâcher de trouver une terrasse à l’ombre et me déguster une bonne bière tout en écrivant ces mots ! La chaleur est trop étouffante pour une grosse promenade avec Loulou, tant pour lui que pour moi ! J’ai quand même pour mission de donner la chance d’une baignade pour le chien !!

J’ai terriblement mal aux épaules ! J’ai pris de sacrés coups de soleil… il est beau le baroudeur ! Ouf, ça y est, je me suis trouvé une ruelle à l’ombre, assis sur un banc, je me suis mis en mode lecture. Un Sylvain Tesson pour rester dans l’univers du voyage (j’ai roulé sur la terre, 1994) avant de rejoindre tranquillement l’agence où je dois retrouver Marine vers 18h00 d’après mes calculs. Je vais juste avoir le temps de prendre une douche et nous pourrons partager notre expérience !

(Mamie de Marine, passez le paragraphe suivant)

Étant sur le point de mettre N’Lou dans le camion pour que je puisse me laver tranquillement, j’aperçois un type fou furieux laisser sa moto au milieu de la route et se mettre à courir après un autre mec en attrapant au passage sur la terrasse d’un Leroy Merlin local : une pelle ! Les deux types se neutralisent sur la terrasse du bar avoisinant et se donnent des coups de pelle et de chaise en bois. Un peu de sang vole pour le spectacle. La « policia militar » arrive à ce moment pour menotter tout ce beau monde et les embarquer ! Bon je sais maintenant que dans ce genre de situation c’est plutôt moi qui devra protéger N’Lou plutôt que l’inverse… il a trop flippé petite bête !

Effectivement c’était pas loin du camion (en premier plan… toujours sale) !

Damien, reporter au cœur de l’action !

Je vais pouvoir enfin prendre ma douche !! Et refroidir la machine ! S’ensuit une longue attente du 4×4 de Marine ! Persuadé qu’elle reviendrait sur les coups de 18h00, j’ai attendu tranquillement d’abord une demi-heure avant de commencer à m’inquiéter ! Je ne suis pas parti aussi longtemps ce matin ! Vers 19h, j’ai demandé à l’agence à quelle heure arrivait le dernier véhicule et on m’annonce 19h30… je prends mon mal en patience…

Ah enfin un 4×4 avec la silhouette de Marine ! Elle prend le temps de dire au revoir à toute sa team qui avait l’air super joyeuse ! Car Marine m’a montré à toutes ces dames en me présentant comme son « marido » !

Elles m’ont toutes fait coucou… Marine retrouvée, nous filons nous trouver un petit repas sur le pouce : « hey on se ferait pas un churrasco » ? Nous trouvons notre bonheur dans une petite baraque de plage… Petit repas tranquille, ambiancé par un musicien brésilien animant la place tout en échangeant nos avis sur le parc national. Pas de doute, nous avons tous les deux adoré ! On finira sur une glace avant de filer nous coucher.

Une chance : l’agence est encore ouverte et nous profiterons de nos privilèges jusqu’au bout : maintenant les toilettes. On se posera dans le van ensuite et le propriétaire viendra échanger avec nous avant que nous ne sombrions, bien crevés de nos journées (une seule en réalité… mais avec deux ambiances).

Demain, on prend la direction de Jericoacoara !

4 réflexions sur « [2019-12-26] Parque Nacional dos Lençóis Maranhenses »

  1. klodeko

    Splendide paysage. On dirait « vu du ciel » 🤩
    Pour une fois que le sable était blanc N’Loup, pfff c’est pô juste 😔

    Répondre
  2. Didine

    Comme c’est beau!! Quel dommage de ne pas avoir pu vivre un truc pareil ensemble…
    (Et avec plaisir pour l’appel à un ami!! 😉 )

    Répondre
  3. jpierregodet

    De bien belles photos pour cette journée bien remplie à nouveau. La peau va bien finir par se tanner. Profitez bien du beau temps et à très bientôt pour des nouvelles aventures les jeunes . Gros bisous ❤️❤️❤️😘

    Répondre
  4. BRIAND Yann

    Le paradis existe,la preuve,vous l’avez trouvé!!!. Superbe vue aérienne, avec le drone, la réglementation semble + souple au Brésil, que chez nous, gavez vous de rêve, il n’y en a jamais assez, bisous, et bravo.

    Répondre

Laisser un commentaire...