[2020-01-20] Curitiba et route vers Iguaçu

Voilà une nouvelle journée qui démarre et qui vous le verrez n’a pas été très fournie en trucs de fou qui nous seraient arrivés ! Je me lève avec une vilaine toux sûrement liée au coup de froid, nous trouverons donc une pharmacie plus tard sur la route pour régler cela !

En attendant, on profite de la station pour récupérer un quadruple expresso pour Damien (deux doubles ça fait bien ça non ?) et un lait chaud pour ma part afin de petit-déjeuner tranquillement avant de mettre le cap vers Paranagua. Or une sortie loupée nous incitera à nous rendre d’abord sur la grande ville de Curitiba (dite la ville la plus européenne du Brésil) afin de réaliser les démarches vétérinaires nécessaires pour le passage de N’Lou en Argentine.

On trouve une clinique vétérinaire et l’on s’y pointe vers 11h30. Ils me font excellente impression et acceptent de nous recevoir après leur rdv tour juste arrivé ! Super. Étant donné que le vaccin contre la rage (valable 3 ans en Europe depuis peu, mais seulement 1 an en Amérique du Sud) touche à sa fin de validité annuelle, je leur demanderai de procéder au nouveau vaccin tout comme celui qui comprend la maladie de carré et autres joyeusetés que nous aurions dû refaire mi février ! Eux au moins sont compétents et plus tard on ne sait pas sur qui on tombera !

Ils checkent donc la bonne santé de Loulou, émettent les papiers en portugais et en espagnol, réalisent les vaccins et demandent une photo souvenir avec leur premier vrai chien français (les bouledogues français brésiliens ne comptant pas) ! Puis après l’achat d’un nouveau collier pour N’Lou (de la marque tendance brésilienne zee.dog), nous pourrons reprendre la route tranquillement.

Le centre de Curitiba

Check de la bonne santé

Avec Ana et Marcelo

Le nouveau collier « pizza » !

Direction le centre… ça ne nous inspire pas plus que cela et les parkings sont excessivement chers… on la jouera donc en warnings, le temps pour moi d’aller acheter un kilo de fraises pour 10R (2,22€) car c’était trop tentant et un sirop expectorant pour la toux.

Puis nous repartirons sur la route dont un peu plus de 700 kms nous séparent de la frontière argentine. Sur la route, je profiterai du réseau pendant que Damien conduit pour nous créer un compte western union. En effet, cela nous a été conseillé par des voyageurs présents en Argentine : le taux de change lié à la crise dans le pays étant tellement mauvais, cette astuce leur faisait gagner beaucoup de pouvoir d’achat car le taux était en leur faveur ! Et il y a des agences western union à tous les coins de rue… On verra bien !

Puis après une pause sucrée fraises, ne me sentant pas bien, on se met d’accord pour que Damien poursuive la conduite tandis que je me repose à l’arrière : fatigue et toux ne faisant pas bon ménage… je resterai là parfois accompagnée de Loulou pendant plus de 3h tandis que déroule le livre audio pendant que Damien traverse ce qu’il appelle la Beauce brésilienne : des champs de soja à perte de vue et d’immenses silos sur les bords de route !

Finalement, après un premier essai infructueux, nous arriverons sur une seconde aire station service immense avec une douche pour les femmes mais rien pour les hommes. On n’a pas compris mais fait le choix de rester ici où bientôt chauffera le réchaud pour la plâtrée de pâtes du soir ! Quant à Damien, il se fera une douche rustique : torchons, eau, lingettes avant de finir la soirée sous la couette en écoute attentive du livre audio pour nous endormir… ça marche très bien d’ailleurs 😉 !

Les toilettes des femmes… plutôt classe !

Douchette express et rudimentaire

Bonne nuit alors !

5 réflexions sur « [2020-01-20] Curitiba et route vers Iguaçu »

  1. GODET JPIERRE

    Merci beaucoup pour ces nouvelles , j’espere Mounette que tu vas mieux . Le vétérinaire n’a rien pu faire pour toi ??? bon et bien bonne route pour la suite . Gros bisous a vous deux et comme d’hab un nonos pour loulou .

    Répondre

Laisser un commentaire...