[2019-10-16] De la Baie de Somme vers Amsterdam

Malgré la pluie qui a tambouriné toute la nuit contre le camion, nous avons passé une très bonne nuit ! Nous n’avons pas du tout eu froid, N’Lou à été adorable et on s’est réveillés tranquillement vers 8 heures pour une petite balade matinale et un petit déjeuner chaud avant de reprendre la route !

Allez gros crapaud il est temps de se réveiller, on s’habille !

Nesquik 100% cacao et cornflakes tout juste cueillis

En fin de journée on sera rendus par là !

Sur notre route et toujours sur le territoire français, on retrouve le passé du pays avec de nombreux cimetières militaires sur notre route et aussi des cimetières plus « nationalistes » : cimetière chinois, cimetière canadien…

Toujours sur la route, le passage par la ville d’Outreau nous fait froid dans le dos. Enfin surtout à moi car N’Lou ne sait pas lire et se contente de regarder les paysages !

A Calais, on aperçoit des migrants sur le bord des routes qui traversent furtivement. Y’en a un qui nous a bien fait peur d’ailleurs en arrivant de l’autre côté de la rembarde de sécurité en plein embouteillage. Ça a fait sursauter N’Lou !

Et plus loin ce sont des kilomètres de bouchons qui pendant une grosse demi-heure mettent nos nerfs à rude épreuve ! N’Lou a trouvé la parade en posant sa tête sur ma jambe et réclamant des caresses d’un coup de tête…

“Copilote toute seule, moi je dors”

Les bouchons à Calais parmi les camions !

Puis enfin, nous passons la frontière belge et parvenons à Bruges, la petite ville colorée où dans grande difficulté nous nous garons en plein centre ville.

Bruges que l’on appelle aussi la Venise belge est pleine de charme avec ses petits canaux. Malgré la pluie, nous en ferons un bon tour, sans trouver de friterie qui nous donnera envie cependant !

Si on me demande comment j’ai trouvé Bruges, je dirais « humide, colorée et rentable » ! Et oui, au détour d’une petite ruelle j’ai trouvé 30 euros par terre… Jour de chance 🍀 !

Nous voilà en Belgique, une fois !

Ma ruelle colorée de la chance : le jaune était tape-à-l’œil !

Ici tout le monde se déplace à vélo, c’est génial !

Canal, maisons et clocher dans le fond

La bière est une institution ici

J’aurais tout vu en Belgique 😝

Voyez vous le mini Manneken-Pis ?

Un garage à vélo dans le centre de Bruges

La place centrale de Bruges, un jour de marché

Musée de la frite : de la patate à la frite à l’assiette ?

Finalement, nous reprendrons la route en direction de Kinderdijk aux Pays-Bas cette fois ! L’intrigue du livre bat toujours pour m’accompagner sur la route tandis que N’Lou nous joue la carte de la déprime !

Eh Joe la déprime, ça roule ?

Sur la route, encore quelques bouchons notamment autour d’Antwerp, bon faut dire qu’on est ptet pas dans les meilleures heures… On s’arrête dans une petite station service pour aller aux toilettes et je me fais bien avoir ! Je vais m’acheter un chocolat, je demande pour aller aux toilettes et c’était payant ! Le monsieur m’a gentiment fait « du petit argent » pour que je puisse payer en pièce vu que je n’avais qu’un billet, du coup ça m’a coûté 4,95€ le pipi 😱 !

Sinon sur la route, j’en ai vu sur les panneaux des villes qui ont rythmées mon quotidien chez Lactalis : Roselaere, Aalter, Oostkamp, Eeklo, Rosendahl, Vlissingen, Dordrecht, Mijdrecht,…

Et sur la route toujours, les motards de la police et les voitures que l’on croise ne rigolent pas… Tout ce petit monde se déplace en convoi et allume d’un seul coup les sirènes et les gyrophares que l’on s’en demande ce que l’on a bien pu faire…

Finalement on atteint le Graal : la ville de Kinderdijk où se trouve un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis plus de 20 ans.

Le site s’articule autour de 19 moulins à vent, construits dans les années 1740 et faisant partie d’un système de gestion des eaux pour lutter contre les inondations.

Une partie des moulins de Kinderdijk

On se balade malgré la pluie et on profite de la vue

Oui c’est vraiment bien humide !

Malgré cela N’Lou irait volontiers se baigner…

Quand on essaie d’avoir tout le monde sur la photo…

Mieux vaut demander à d’autres touristes de prendre une photo !

Finalement, c’est trempés que nous reprendrons la route en direction d’Amsterdam… Grâce à Park4night, nous trouverons un nouveau spot sympa pour la nuit au bord d’un lac où nous croiserons quelques pêcheurs en arrivant…

Le temps d’une dernière balade sera suffisant pour prendre une saucée appliquer le plan bâche pour N’Lou sur les sièges avant le temps de sécher un peu… et de me rejoindre à l’arrière !

Qui est tenté par un défi chien mouillé dans espace super concentré ? Ça smoooouuuuucke grave ! On se repose et on grignotera un bout quand la pluie se sera calmée !! Et après dodo car on est rincés mais contents de cette nouvelle journée !

Et hop on ajoute deux pays au passeport de Loulou et quant à moi, c’est une première en tourisme aux Pays-Bas ! Zzzzz…

Pas évident à comprendre ces marquages au sol !

Le spot pour la nuit au sud d’Amsterdam

Plan bâche activé, merci Leroy Merlin !

“Parce que tu crois que tu sens bon toi ?”

3 réflexions sur « [2019-10-16] De la Baie de Somme vers Amsterdam »

  1. klodeko

    Les aventures de Fous-ta-cagoule, son chéri et N’Lou en Belgique, nous on adore 🐾🐾👣👣🇧🇪🍻

  2. jpierregodet

    Bon et bien encore une belle journée pour vous deux , j’espère pas trop de pluie pour la suite !!! Bisous 😘 les voyageurs ❤️

Laisser un commentaire...