[2019-10-17] Amsterdam

Un nouveau jour se lève après la tempête de cette nuit. Et ce sera pour nous l’occasion d’aller faire un tour dans la capitale des Pays-Bas : la bien nommée Amsterdam !

Cette nuit a été agitée. Déjà hier soir il a fallu ressortir sous la pluie pour un ultime tour aux toilettes pour nous deux. Ah tiens, première embûche : impossible de remettre les mains sur les clés (après avoir tout retourné je les retrouve sur le tableau de bord), ensuite il pleut averse et enfin je découvre qu’il n’y a plus que nous sur ce parking… Bon ! On file aux toilettes fissa et on se rendort pour une grande nuit !

N’Lou le pot de glue a réussi à se retrouver sur mon dos en pleine nuit, ça pèse 22 kg ! Quel relou, heureusement qu’il était sec à ce moment !

Au petit matin, nous sommes réveillés par des plongeurs qui viennent s’entraîner dans le lac près duquel nous dormons. Alors on se réveille tranquillement hein Monsieur Gronchon (grrrr grrrr grrrr) et on sort du camion pour entendre « Choucroute ». C’est du moins l’interprétation que j’en ai fait avec ma base de néerlandais peu solide ! Ah la dame avait un chien c’était sûrement un avertissement pour qu’ils ne se sautent pas dessus !

Cette vue au réveil…

Les gens veulent tous me parler en voyant Loulou mais je suis vite limitée et souvent, eux aussi ! Alors les sourires et les caresses (pour le chien hein) remplacent tous les mots. Ça devient juste un peu gênant quand le chien est couché sur moi !

Après un petit-déjeuner, nous reprenons la route vers Amsterdam autour de 9 heures en direction du parking relais Olympisch Stadion. A peu de choses près on rentrait dans le stade car le GPS était pas super clair et que tout était grand ouvert en préparation d’un match probablement ou d’un concert !

Six voies convergent vers le centre ville d’Amsterdam

Finalement après s’être parkés on rejoint la gare centrale en une vingtaine de minutes de tram (le 24) ! N’Lou y est accueilli sans problème et gratuitement. Quant à moi j’ai une carte aller/retour qui me permet une heure de transport pour chacun des deux trajets ! Parfait, le reste ce sera piéton. Avec un peu de chance ça fatiguera N’Lou 😅

Dans les rues, des vélos partout ! Des parkings à vélos en veux-tu en voilà. Ils ont même des couvre-selles pour ceux qui sont garés dehors ! Ça doit être chouette de se balader en vélo le long de tous ces petits canaux dont regorge la ville !

Après avoir été déposés gare centrale, nous remontons l’artère principale de la ville en direction de la place du Dam où se trouve notamment l’ancien Hôtel de Ville.

Nous irons ensuite nous perdre dans les rues (véridique) pour finalement tomber sur le Begijnhof où se trouve un ensemble de maisons traditionnelles en pierre (les anciennes en bois ayant été ravagées par les flammes lors de grands incendies).

La gare centrale d’Amsterdam

Canal et habitations en allant vers la place du Dam

Parking à vélos… ya encore de la place !

La fameuse place du Dam

Begijnhof et ses maisons traditionnelles en pierre

Suite de la visite de la ville vers le Bloemenmarkt, la marché aux fleurs en bord de canal, où l’on commence a voir apparaître de drôles de fleurs d’ailleurs ! Ah tiens j’ai pas précisé, il règne dans cette ville une odeur constante… plus ou moins forte à tous les coins de rue ! C’est bon vous l’avez ?

“Ah fallait sourire là ? Pas faire le mort ?”

Le marché aux fleurs qui s’étend le long du canal

De la vente de plantes de tous genres !

L’architecture est plutôt originale

Les tulipes, toutes plus colorées les unes que les autres

On ne se lasse pas des vues depuis les ponts (plus de 1200 ponts à Amsterdam)

Après le marché aux fleurs, nous avons navigué le long des petits canaux et nous nous sommes rendus au Magere Brug (le pont maigre) aux allures de pont-levis ! Et cela nous a tranquillement ramené vers le centre-ville où une pizza a ravi nos appétits !

Ça c’est assez étrange je dois dire…

N’Lou au cœur de la place Rembrandt

Boire ou polluer… les amendes sont chères !

Vélos et canaux

Le Magere Brug alias le Pont-levis

Marine et N’Lou (youpi encore une photo…)

Passion canal bonjour 👋🏻

Il est curieux ce petit Lou quand même

La nana de la pizzeria m’a ramené un grand verre d’eau pour N’Lou mais semblait avoir bien peur que je ne le boive. Elle m’a confié qu’elle avait interdiction de servir de l’eau du robinet ! On a avalé notre pizza comme des affamés (N’Lou toujours au garde-à-vous pour manger les tours…) et nous sommes repartis en ville avaler les kilomètres !

Dernier quartier qu’il nous reste à visiter : le quartier rouge, bien connu pour son côté tendancieux qui fait la renommée de la ville ! En effet, on y trouve des magasins liés au sexe et à la débauche ainsi que des vitrines où se trémoussent des nanas dénudées et bien en chair !

Le pire dans tout ça ce sont les français dans leur plus #beaufattitude. Eux je comprends leurs mots, les autres touristes ne sont sûrement pas mieux. Et en pôle position aussi ceux qui se promènent par ici avec des enfants en bas âge… Ce n’est que mon humble avis. Veni vidi… pas vici !

Le quartier rouge et ses boutiques / vitrines

Il est obligatoire de tenir la main des enfants ?

Au loin des vitrines …

Enfin, la ville était vraiment chouette à voir et l’on a bien crapahuté avec Loulou sur plus de 12 km en cette grosse matinée ! Il est temps pour nous de reprendre la route et de rejoindre pour cela notre parking relais où l’événement marathon est en train d’être monté (J-3 annonce un panneau géant).

En attente du tramway retour

Le symbolique de la ville… mais où est N’Lou ?

Nous reprenons donc la direction de Hambourg que l’on atteindra sûrement pas ce soir. C’était supposé être notre étape du jour. Mais on a pris un peu de retard en s’arrêtant à Bruges hier, ce qui n’est pas du tout un regret.

Oui je mange ! Et ça pose problème ?

Ça y est ! Nous voilà en Allemagne… Je prends cette photo en signe de mémoire. Et soudain je me dis que c’est une grosse connerie. Une voiture de police me double, se rabat devant moi et allume son panneau lumineux qui fait d’abord défiler des textes allemands puis « CUSTOMS FOLLOW ME » (en d’autres termes, « DOUANES SUIVEZ-MOI »). J’ai rien trouvé de mieux que de faire 👍🏻 avec ma main en signe d’abdication…

On sort de la voie rapide et on entre dans une zone industrielle à moitié déserte et je me demande quand il va bien finir par s’arrêter. Enfin il se gare et deux hommes sortent de la voiture.

👮‍♂️ : Gutentagsprécheudeutch ?

  • 👩🏻 : Not at all…
  • 👮‍♂️ : English ?

    👩🏻 : Yes. What do you need ?

    (je la fais en français ce sera plus simple)

    👮‍♂️ : Passeport, permis de conduire, papiers du véhicule et papiers du chien.

    Je lui donne tout cela sauf les papiers du chien que j’explique être rangés ailleurs.

    👮‍♂️ : Vous allez où ?

    👩🏻 : Euh… c’est compliqué ! Je suis partie de France il y a trois jours et je fais un roadtrip en Europe.

    👮‍♂️ : Avez-vous avec vous des grosses sommes d’argent, des drogues ou des armes ?

    👩🏻 : Non rien de tout ça.

    👮‍♂️ : On peut voir l’arrière du véhicule ? Attention un chien arrive.

    👩🏻 : N’Lou : Pas bouger !

    👮‍♂️ : Oh ok.

    Ils ont vérifié l’arrière et ont dit ok et bonne route !

    Bienvenue en Allemagne !

    Le détour avec les douanes !

    Le lieu de l’interrogatoire !

    Moi qui n’en menais pas large, finalement tout va bien. J’arrête de toucher au téléphone…

    (10 secondes plus tard…)

    « Allô Damien, tu sais pas ce qui vient de m’arriver ?! »

    Allez, il est temps de trouver une station service car bien que Picco ne consomme pas beaucoup, il a quasiment atteint 1200 kms avec son premier plein (6,5 L / 100 consommés… sûrement lié au fait que j’évite les autoroutes depuis mon départ). Grâce à Waze je recherche une station pas trop chère et je vise une station service à une soixantaine de kilomètres de là ! 1,23€ le litre près de 20 cents de moins par litre qu’en France… Royal ! Et c’est Total en plus !

    En allant payer, je découvre qu’il y a une douche dans la station. Je demande si je peux l’utiliser et hop on me rajoute 2,5€ sur la note de l’essence et roule ma poule, c’est au fond à droite après les magazines X ! Je récupère mes affaires, je confie mes clés du camion en échange de la clé de la douche et c’est parti ! Ya du débit et l’eau est chaude. Un vrai bonheur mais je ne traîne pas pour autant car Loulou m’attend dans le camion.

    Ma douche en station service : une grande première !

    Après ça on reprend la route et on s’arrêtera environ deux heures avant Hambourg sur une aire d’autoroute assez grande avec table de pique-nique personnelle et un grand espace pour que Loulou puisse se défouler loin de l’autoroute !

    Une grande aide pour dormir ce soir !

    Table, lumière, poubelle : toutes commodités !

    Ya plus qu’à cuisiner et on sera au top !

    Une bolée de pâtes plus tard (et quelques carrés de chocolat…) on se pose dans le camion après avoir pris soin de faire la vaisselle et secoué la couette. Faut dire que N’Lou traîne malgré lui quelques poussières et bien qu’il y ait la bâche, il rampe quand même pendant la nuit ! Sacré Loulou !

    Ça va ronfler sec ce soir ! On est crevés ! Zzzz…

    6 réflexions sur « [2019-10-17] Amsterdam »

    1. jpierregodet

      Bonne nuit les vagabonds et gros bisous de Mireille et moi à vous deux ❤️😍❤️❤️

    2. Manue

      Bon je vois que je ne suis pas la seule fan des tours de pizza 🍕😋😂!! En tout cas je me marre bien à lire tout ça 😉!

    Laisser un commentaire...