Malgré une petite bagarre entre touristes (Marine a fait la comère en entendant fuser les « fuck you ») sur les coups de minuit aux abords du camion, la nuit fût relativement calme. Nous quitterons aujourd’hui Punta Arenas pour nous rendre à Puerto Natales un peu plus au nord… Cette nouvelle ville est la porte d’entrée sur le Parc National « Torres Del Paine » (à prononcer Pa-ï-né) !

Une belle journée s’annonce

Chaque jour, malgré qu’on soit en voyage, nous nous fixons quelques objectifs à réaliser sur la journée. Ça peut être tout et n’importe quoi : faire le plein, regonfler les pneus, acheter de l’huile moteur, réaliser les papiers d’assurance, aller chez le vétérinaire, faire des courses, gérer tel ou tel mail important. Un peu comme en France dans notre vie quotidienne mais sans pression !

Du coup, aujourd’hui malgré qu’on soit dimanche, nous devons absolument trouver une agence pour prolonger notre assurance de camion pour retourner en Argentine la semaine prochaine. Elle est obligatoire au tiers (et de toute manière on ne peut pas prendre de tous risques) et la notre se termine le 19/02… sans elle, nous ne pourrons pas repasser la frontière. Nous anticipons aussi car géographiquement parlant, nous quittons la grosse ville de la région, ensuite cela deviendrait compliqué en pleine pampa.

Dans cette ville, nous pouvons aussi trouver des centre commerciaux « duty free » où nous souhaitons jeter un œil pour peut-être trouver un objectif de reflex pour Marine (le sien rayé commence à être fatigué et à déteindre sur les photos) et éventuellement des lunettes de soleil de meilleur qualité pour moi.

Nous commençons par l’objectif. La vendeuse était trop au taquet… Et avait plein de choses à nous proposer dont un premier objectif à 2000 euros… Oui non merci on va même pas l’essayer celui-ci ! Elle proposera une super offre avec un kit complet boîtier + 2 bons objectifs à 470 euros ou un unique objectif mais à payer en liquide uniquement… Bizarre ! L’offre est alléchante mais nous laissons tomber en fouinant sur le net ou nous trouvons moins cher. Pareil pour les lunettes, rien ne correspondait bien à mes critères…

La photo est pas très claire… mais quand nous sommes revenus du magasin, N’Lou avait ma culotte autour du cou 🤣

Un autre centre commercial existe dans la ville, nous nous y rendrons mais pour l’assurance cette fois-ci ! Malheureusement Marine reviendra au véhicule bredouille… Malgré deux agences d’assurance c’est mort : ils ne peuvent pas faire dautres plaques que les véhicules chiliens. La première car il faut un numéro d’identité chilien (le RUT), la seconde car tout est informatisé sous le format chilien ! Notre dernière chance se trouvera à Puerto Natales.

La matinée nous permettra de faire notre premier plein de diesel au Chili… Le prix du litre a pris 0,27€ supplémentaires par rapport à l’Argentine à notre plus grand regret…

Les pesos argentins ça grimpe vite !

Allez on prend la route vers cette ville qui serait également la porte d’entrée de la Patagonie chilienne d’après notre guide… Why not ?! La route est bonne, les 3 heures de voyage nous permettent chacun notre tour d’écrire nos journée de blog respectives et se mettre à jour à ce niveau là !

Un copilote de choc !
Quoiqu’un peu fatigué par moment !

Nous arrivons donc vite à cette ville qui se situe face à une magnifique lagune qui a pour toile de fond des montages aux sommets enneigés ! Le relief est de retour après l’avoir laissé à Ushuaia. La ville est petite mais agréable. Le premier stop sera pour l’assurance à nouveau dans un petit bureau de change dégoté sur notre application iOverlander. Marine se lance !

Une demi-heure plus tard, je la vois ressortir avec les pouces en l’air et la langue sortie en signe de victoire ! Elle me racontera que tout a été possible grâce à un ami du vendeur venu avec son fils qui a pu montrer au propriétaire comment gérer la chose sinon cetait mort. Du coup elle lui a fait faire deux certificats de 30 jours pour que l’on n’ait pas à se soucier de nouveau de ce problème en Argentine. Ouf. Une belle épine nous est sortie du pied car nous n’avions plus de ville avant de passer la frontière !

Cambios Toledo où nous avons réalisé notre assurance à Puerto Natales pour un véhicule français, enfin !

Nous profiterons aussi d’un supermarché ouvert pour nous ravitailler en nourriture. Cest LE conseil donné aux voyageurs qui se rendent au parc Torres del Paine car tout y est vraiment hors prix. Surtout que beaucoup de voyageurs s’y rendent pour réaliser des treks au autonomie sur 3-4 jours (notamment le trek W). L’entrée dans ce parc est super chère et pour y camper il faut réserver presque 6 mois à l’avance et régler presque 150€ par nuit pour une tente !!

Légumes prêts à l’emploi
De l’ail prédécoupé pour fainéants !
Des rayons complets de knakis !
De la viande sous scellé !
Les fromages…
Des steaks surgelés à l’unité pour burgers
Je vous rassure c’est pas notre chariot… technique chilienne pour les yaourts !

Nous tenterons aussi la piscine municipale pour prendre une douche en jouant la carte de la sincérité : nous sommes voyageurs, nous souhaitons payer une entrée (2000 pesos) et utiliser uniquement la douche… Bah la sincérité ne sert à rien… Encore une qui a été mal b***** à l’accueil ! On s’apprête à prendre nos affaires de piscine, mais on se résignera à ne pas vouloir donner de sous a cette *biiiiip* !

Finalement nous trouverons une solution alternative de douche dans un camping à l’entrée de la ville. Installation très limite car ça ne ferme pas vraiment, mais ça fera bien l’affaire. Puis dernière mission, avant de rejoindre notre wild camp du jour : choper un wifi gratuit en ville pour mettre en ligne nos articles et aussi avoir notre instant geek de la journée ! Ça fait du bien parfois… On trouve notre bonheur à l’office de tourisme et l’on se débrouille pour choper le code wifi ! En plus face à la lagune l’endroit est sympa ! Je vous rassure, nous avons geeké dans le véhicule car le thermomètre affichait tout de même 8 degrés…

Puerto Natales !
Avec bateau et sommets enneigés
C’est déjà beau, avec le soleil ça doit être splendide
Et le rivage de l’entrée de la ville

Nous irons nous poster finalement, pour la nuit, vers 20h. L’endroit est chouette. Nous ne sommes pas seuls malgré tout, de jeunes chiliens sont là aussi dans leur van, installés, à écouter du reggaeton face à la montagne !

Le coucher de soleil donne des teintes rosées au nuage
Vue sur le petit village de Puerto Pratt

La pluie fait son apparition au plus mauvais des moments, lorsque nous sortions notre camping gaz pour faire le hachis parmentier du soir. Bah oui, on kiffe aussi en vanlife ! Solution de replis amorcée : Marine et N’lou entrent à l’avant du camion avec le camping gaz sur une planche, posée sur les genoux de Marine (oui N’Lou n’a pas de genoux). Et moi, je me glisse à l’arrière pour faire le commis de cuisine ! « Sel » « Lait » « Purée » « Knakis » (ah non toujours pas…) !

Bref, je m’affaire à passer à Marine ce dont elle a besoin au fur et à mesure pour mener à bien l’opération « Master Chef en van » ! Mission réussie… Le jury chef N’Lou a adoré nos restes malgré le peu que nous lui avions laissé, car sans mauvais jeu de mots, nous avions les crocs… Puis faut dire que ce gros malin avait quand même plongé le museau dans la gamelle de viande en pensant que Marine lui tendait alors qu’elle ne faisait que l’écarter du feu dans un espace restreint ! Pas bête la guêpe !

Je terminerai mon repas avec un petit maté bien au chaud face à la montagne et la lagune. Des images parfaites avant d’aller se coucher… tandis que Marine un peu plus loin dans le froid a les bras en l’air et tente de capter ne serait-ce qu’une barre du net pour préparer les futures posts Instagram qu’on nous réclame ! Dur dur la vie d’influenceurs par ce froid polaire 🤣 !

Préparation de la purée (oui une mousseline locale)
Et notre Hachis Parmentier camion trop bon !
Il valide !
Après la vaisselle, dernière balade !
Le coin est magique !
Des spots natures comme on les aime 😍

La nuit va sans doute être froide… On file vite se réchauffer sous la couette avec un épisode de série… bonnets sur la tête !

La bise !

3 Replies to “[2020-02-16] Direction Puerto Natales”

  1. J’en connais un qui ne manque pas d’assurance avec sa culotte autour du cou 🙄🤣

  2. Bon une belle journée en somme comme à la maison 🏡 profitez bien du coin qui a l’air bien sympa. Nous ici les beaux jours reviennent petit à petit et le soleil aussi . Ça sent le printemps les jours rallonges …… bisous et à plus 👋❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

Ecrivez-nous des mots doux ici...