Voilà une journée qui démarre et comme toute bonne nuit passée dans un endroit calme et sans réveil : bonjour Patagonie, il est 10h15 ! Alors que nous prenons un petit déjeuner tranquillement sur notre spot, tous les deux avons la même idée en tête : et si on restait ici aujourd’hui pour faire ce que nous avons à faire et on prendra la route ce soir ou demain ? Ok DEAL !

La vue de bon matin
Les neiges éternelles en fond
Les chaînes de montagnes donnent du relief

Pour ma part, j’ai du blog à publier, de la photo à trier et du réseau social à mettre à jour. À côté de cela notre liste de choses à faire fleurit sans que nous ne rayons grand chose dessus… Damien se lance : check du niveau d’huile et réparation potentielle du phare HS. Ce n’est pas accessible, on n’a plus qu’à aller dans un garage !

“Vas-y mets les pleins phares pour voir”

Nous rejoindrons ensuite l’office de tourisme… et sur la route qui voyons-nous en train de faire du stop ??! Lilla et son compatriote suisse prêts a en découdre avec de belles randonnées dans les parcs alentours. On s’arrête naturellement les saluer et faire un brin de causette avant de nous poser avec le wifi… pour un (long) instant geek pour ma part tandis que Damien se motive à filer à pied faire les courses et prendre l’air ! La carte SIM chilienne nous permet de communiquer à distance pour s’assurer qu’il prend le bon type de lait ou savoir si une salade pour le déjeuner ça peut être cool.

Maladresse ? On a perdu le piment !
Des fans du foot français ?
Joe la déprime le come back
Parfait repas de midi

Après cela, nous irons promener N’Lou sur les bords de l’eau (bras de mer) qui borde la ville. On y découvre alors une grande main que j’ai déjà aperçu dans plusieurs coins d’Amérique du Sud (il va nous falloir creuser sur sa signification) ainsi qu’une statue de Milodon à l’entrée de la ville. Un animal dont les ossements ont été retrouvés à 25 kms de la ville, dans une grotte, ce qui constitue une attraction touristique.

Y’en a un qui irait bien se baigner !
Risque de tsunami ? Vraiment ?
En balade sur la rive
L’entrée de la ville avec le milodon
La structure de main géante – extérieur
La structure de main géante – intérieur
Y’a que le chien qui aime ce temps venteux !

Puis on profite de cette sortie et de l’accalmie météo pour faire un tour à l’office de tourisme. On prend des explications sur le parc, sur les randonnées à réaliser mais surtout sur la présence de N’Lou dans l’enceinte de celui-ci ! Pour ce dernier, il me faudra me rendre au siège de la CONAF (office national des forêts du coin)… mais surtout on nous a expliqué que si l’on souhaitait déjà acheter nos entrées à l’avance et payer par carte on pouvait le faire à la gare routière. Ainsi pas de queue à l’entrée du parc et pas besoin d’utiliser notre cash pour lequel on a eu de beaux frais bancaires locaux !

Nous voilà donc à procéder par étape. Après échange, photocopie de mes papiers, on prendra Loulou avec nous dans le parc. Autorisation donnée, mail envoyé par la responsable aux rangers du parc, nous irons acheter nos billets à la gare routière. Pour la modique somme de 25000 pesos (28,90€) par personne, nous avons droit à un billet d’entrée de 3 jours dans le parc qui sera valide à compter de demain et jusqu’au 20/02.

En soi, seule l’entrée est vérifiée mais si nous restons dormir dans le parc, personne ne checke la sortie nous affirme la nana qui nous l’a vendu ! Pour info, et parce que les touristes semblent être des banques sur pattes ici… l’entrée pour un chilien coûte 7000 pesos (8,10€) soit 3,5x moins cher… si c’est pas abusé !

Cela fait, nous retournons un peu à l’office de tourisme car y’a encore du boulot. Mine de rien entre le blog et Instagram on est presque sur un job plein temps… qu’on réalise après nos journées de découverte ! Heureusement que c’est notre livre de bord et qu’on aime bien cela quand même… Chacun sait que c’est son jour et que la tâche lui incombe !

Finalement, c’est vers 21h que nous rejoindrons notre spot de nuit, le même que la veille avec une nouvelle fois la nécessité de cuisiner dans la voiture. On ne vous le cache pas, on a tellement aimé le hachis d’hier soir qu’on réitère l’expérience en ajoutant des oignons ce soir ! Ça sentira plus fort dans le camion comme cela !

Popote en cours de réalisation
Van avec cuisine aménagée

Le vent a l’extérieur est tenace tout comme la pluie qui tombe en trombes sonores… Que l’on est bien sous la couette à regarder un épisode de série avant de nous écrouler comme il se doit ! Demain le réveil est mis pour ne pas décoller trop tard.

Alors buenas noches !

3 Replies to “[2020-02-17] Puerto Natales”

  1. Merci pour ces bonnes news . Le froid vous rattrape….. La couette va servir cette fois 😂😂😂bisous donc les esquimaux et à bientôt ❤️❤️❤️❤️

  2. Jolies ces montagnes enneigées à l’horizon 🏔️🤩
    Vos fidèles animal-lecteurs vous remercient en silence pour cette journée geek chers agneaux 😷 (vous l’avez ? 🤪)

Ecrivez-nous des mots doux ici...