[2020-01-02] Entre Salvador et Lençois

Comme vous l’aurez compris, c’est donc bien reposés à Salvador que nous reprenons la route après 3 jours de stop ! C’était vraiment bon de s’être arrêtés dans cette ville et d’avoir rencontré des gens géniaux avec le cœur sur la main !!

Nous prenons le temps d’un bon petit-déjeuner et de profiter encore de la WIFI pour terminer nos stories instagram. Quel boulot que d’être influenceurs voyage… avec le cap passé des 700 abonnés 😜 !

Nous prenons aujourd’hui la direction de la ville de Lençois (à ne pas confondre avec le parc national « Lençois Maranhenses » que nous avons fait il y a quelques jours et plus au nord). Cette fois, c’est vers l’Ouest de Salvador que nous prenons la route et nous avons environs 400 kms avant de rejoindre cette petite ville dans les terres.

Marine avait ce coin-là en-tête pour y passer sans savoir où ça se trouvait exactement. Mais c’est en discutant avec les jeunes brésiliens et leur chien au camping, que nous avons confirmé notre souhait de nous y rendre alors qu’à la base nous avions prévu de poursuivre notre route vers Rio de Janeiro en longeant la côte vers le Sud…

C’est exactement ce type de rencontres de voyages qui font que les plans peuvent changer du jour au lendemain, et au fond, c’est bien cet imprévu que tout voyageur recherche pendant son périple…

Il est 10h quand nous sommes prêts à dire au revoir à tous nos voisins de camping ! Quelques selfies, beaucoup d’accolades chaleureuses et c’est reparti !

Granola maison pour le petit déjeuner !

Toute la famille de brésiliens avant notre départ

Une pierre « selle de vélo »

Trainer un cheval à vélo : original !

La route se passe plutôt bien et vite ! Nous ressortons de Salvador assez rapidement malgré la taille de la ville, avec au passage, les différents péages que nous avions déjà passé à l’aller. Et dont nous nous acquittons une nouvelle fois. Pas le choix !

Il nous fait bien rire des fois en route…

Avec ses drôles de postures !

«  Eh m’chsieur vous pouvchez ouvrir la porte du bus siouplé ? »

Spéciale dédicace Dominique !

C’est très « rond » comme périphérique !

Tentative de sortir un camion du fossé !

Les paysages changent de nouveau au fur et à mesure que kilomètres défilent au compteur ! Dans un premier temps, nous nous croyons plutôt dans le far-west américain avec de grandes plaines arides avec par moment d’immenses rochers plantés là sans aucune raison… Ensuite, on se dirige vers un paysage plus montagneux et plus vert qui marque l’entrée dans le Parc National de la « Chapada Diamantina » !

Une région dont le nom n’est pas innocent : il a un lien avec la chasse aux diamants qui était une activité très florissante grâce aux nombreuses rivières présentes dans les environs. Aujourd’hui, l’activité principale de la région est le tourisme avec des activités de trek et canyonning.

Comme un air de far west

Les paysages sont arides

Mais cette petite pause fait du bien

Allez, on doit reprendre la route !

Ça se verdit un peu par ici

Puis bah j’ai encore perdu des copilotes !

En zoomant on aperçoit une église dans la roche

Nous arrivons sur cette charmante petite ville sur les coups de 16h30. Pour commencer, nous décidons de repérer les deux spots iOverlander qui sont très proches l’un de l’autre. Le premier sur les hauteurs de Lençois est un petit parking très ombragé qui permet d’accéder à des petites tandis du coin tandis que le second, plus bas dans la cité, se trouve le long de la rivière.

Nous nous garons dans un premier temps sur le second choix car il y a des toilettes et nous permet de faire un rapide tour des ruelles colorées de la ville, qui rappelle toujours ce style colonial. Sur le point de nous diriger vers le centre historique… un pick-up arrive près du camion pour faire demi-tour à vive allure avec un homme assis à l’arrière « dans la remorque ». Le virage est pris tellement rapidement et serré que le grand type costaud est expédié du véhicule et atterri directement le crâne contre les pavés, juste à nos pieds ! Le bruit du choc est sourd et violent…

Nous nous précipitons sur le type, comme beaucoup de passants ayant observé la scène. Une dame prend les choses en main en protégeant le corps… Il a dû perdre connaissance quelques secondes avant de bouger. Ouf ! Les gens aident le conducteur à transporter le corps encore abasourdi dans le pick up pour le transporter on ne sait où… Impuissants, nous regardons la voiture quitter les lieux avec encore dans la tête cette chute qui aurait pu être encore plus dramatique…

Nous nous baladons donc dans les ruelles de Lençois, super mignonnes, avec étonnamment un grand nombre de restaurant au mètre carré (beaucoup de pizzerias là encore… mais nous ne craquerons pas) !

Nous retournons finalement au camion pour nous déplacer au premier spot observé… Il y a trop d’insectes volants au goût de Marine sur le bord de la rivière… sans parler de l’araignée énorme et du gros lézard aperçus aussi dans les parages). Là-haut, nous avions repéré une douche naturelle (dite municipale) sur la route… Nous l’utiliserons pour nous rafraîchir même si la température est clémente dans cette partie de la région. Le guide du routard précise bien qu’il y aurait une sorte de micro-climat sur le parc. Ça nous va ! On a hâte de sortir les polaires…

On va repérer le début de la randonnée

La vue est plutôt sympa et dégagée

Les gens se baignent malgré l’eau « rouillée »

Pieds et pattes liés au Brésil

Dans les rues de Lençois

Le « roots bar »

Le centre historique et coloré

Un joli petit bar… on n’a pas craqué non plus

Le long de la rivière

L’araignée comme intégrée au rocher !

La rivière de Lençois

Douche faite en deux temps trois mouvements : elle en pleine rue et loin de nous la pudeur… Nous ne nous démontons pas pour nous déshabiller complémentement chacun notre tour pendant que l’autre monte la garde avec N’Lou ! On se sent chez nous un peu partout à présent ! 🤪

Douche urbaine…

Le spot de nuit est déserté depuis notre premier passage. Ca va être plutôt tranquille et tant mieux. Par contre, le temps se gâte un peu ! On profite d’une petite accalmie pour se cuisiner notre premier couscous du voyage, rapide et efficace (on te rassure Emmanuelle, on avait une conserve venue de France… on a pas fait tous les légumes un par un… toi qui aime bien les précisions culinaires 🤣) !

À noter aussi (on en est plutôt fiers) qu’on a réussi à faire la vaisselle d’une casserole, une poêle, deux assiettes, 4 couverts, une louche et une planche à découper avec 1,5L d’eau ! À bon entendeur… on essaie à notre niveau de limiter nos consommations… en plus c’est pas toujours facile de se fournir en eau « propre » ici.

Couscous party !

Et pour demain… on espère que le temps sera plus clément : car au programme c’est randonnée les amis ! J’ai hâte de pouvoir me défouler un peu sur les sentiers et je crois que N’Lou sera également partant surtout si comme cela est annoncé on a une baignade à la clé !

See you soon !

5 réflexions sur « [2020-01-02] Entre Salvador et Lençois »

  1. klodeko

    Et c’est réparti avec une tronche de N’Loup bientôt « fier d’être lensois » à faire pâlir Naya 🐶👅🤪
    On a aussi bien aimé la position de Yoga dite du homard, avec les pinces replié sur les épaules de l’oubli 😉 La fraîcheur arrive et les randos aussi…

    Répondre
  2. jpierregodet

    Bon courage donc pour cette randonnée 🥾 un peu moins chaud, cela doit être fort appréciable…. bonne journée et à bientôt de vous lire , on a hâte 😘❤️❤️❤️❤️Bisous

    Répondre

Laisser un commentaire...