[2019-10-26] Vers un peu de repos à Karlstad

Ce matin c’est avec grand étonnement qu’en regardant ma montre, j’ai constaté qu’il était déjà 09h53 ! Waouh… Une vraie grasse mat digne d’un samedi matin et elle fait du bien. Si j’avais cru ça en m’installant hier soir sur le parking d’IKEA… Ce magasin a de grands bienfaits sur moi ! Ça ne va pas arranger mon côté accro au magasin suédois ça !

J’ai donc profité à nouveau des toilettes… Je suis d’ailleurs certaine d’être passée inaperçue au milieu des grandes blondes aux yeux bleus avec mon pilaire et mes chaussures de rando… et à connaître par cœur le chemin des toilettes !

Même à dix heures, il fait encore nuit dans le van !

Le camion est bien caché non ? 🤪

Puis, je me suis décidée à prendre un logement pour le week-end afin de prendre un peu de bon temps et de se reposer tout en étant posés bien au chaud. La route entre Oslo et Stockholm n’a pas forcément beaucoup de grands points d’interêt et demeure relativement courte : il nous faudra moins de sept heures pour rejoindre la capitale suédoise.

Puis bon, malgré mon attrait pour l’enseigne suédoise (on ne va pas faire tous les IKEA du coin… surtout Loulou que je sens moyennement chaud pour l’idée… sûrement un truc typiquement masculin), se poser un peu va faire du bien !

En effet, nous sommes en avance sur notre itinéraire et en quelque sorte bloqués par le ferry qui nous mènera jusqu’en Finlande le 30 octobre. Avant cela, on est en Suède pour la seconde fois et on a aussi la suite du voyage à planifier. Faut dire que pour le moment, la Russie, c’est un grand flou artistique : on a même pas les billets d’avion… Mais où est passée la Marine organisée ? C’est ça le freestyle du voyage. Relax 🤙🏻 .

Nous avons donc un petit logement qui nous attend au Ulvsby ranch à proximité de Karlstad.

Nous nous sommes donc remis en route pendant une petite heure avant de passer la frontière Norvège–Suède. Là, tous les magasins faisaient alors de la publicité à profusion avec d’immenses pancartes appelant les clients à venir dépenser leurs couronnes chez eux. Et moi parmi eux, j’irai faire quelques emplettes pour nous restaurer pour le week-end.

Copilote au taquet, avec ça pas de faux écart !

Arrêt près d’un lac à Bjørkelangen

Alerte à Malibu version norvégienne

Nous, on a rien à déclarer ! Frontière Norvège-Suède…

Allez, je relance les paris, nouveaux tests sur ce panier repas, en euros ou en couronnes suédoises, à votre bon cœur…

Qu’est ce qu’on va se régaler ! A vos paris !

Finalement, c’est vers 15 heures que nous atteindrons le logement où la propriétaire m’a confirmé par message que nous pourrions faire une machine à laver dès le lendemain. Bonheur simple du quotidien ça aussi en France que de laver si facilement son linge !

Malheureusement, que ce soit en Norvège ou en Suède, les laveries automatiques n’existent pas. Ah bon ? Et oui, en me renseignant sur Internet pour en trouver une, j’ai été surprise de lire que peu de logements possédaient même personnellement une machine à laver. Dans les immeubles d’ailleurs, ce sont souvent des laverie communes qui sont localisées au sous-sol et c’est à chacun de réserver son créneau de lessive sur un planning commun… À ne surtout pas louper a priori !

Sinon, sur la route en direction de Karlstad, j’ai aperçu une lumière qui clignotait au loin. J’ai pensé à un radar avant de réaliser que c’était un avertisseur au dessus d’un arrêt de bus prévenant le conducteur d’une personne présente dans l’abri.

Intriguée, j’étais fixée sur cette lumière en passant et la nana qui était en train d’attendre a du se demander ce que j’avais avant de me voir rigoler. Elle était habillée (déguisée) d’une grande gigoteuse d’ours / licorne de couleur bleue et violette… Je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher à haute voix : « mais qu’est-ce qu’elle fait elle ! » Oups, ça a réveillé le copilote qui réclame des caresses à présent !

Les boites aux lettres en bout d’impasse…

Au final nous avons fait le check-in par téléphone avec notre hôte car elle n’était pas là avant ce soir et ça nous permettait ainsi de rentrer dans le logement dès notre arrivée. C’est bon, on a les clés, on a les courses et nos affaires sont étalées partout dans le chalet…

On va être bien là pour nos deux nuits !

Notre lodge suédois… au poil !

Quelle a été la première chose que j’ai faite ? Foncer sous la douche ! Je commençais à sentir le phoque moisi (c’est le niveau juste après le phoque…) ! Quel bonheur encore une fois que cette douche bien chaude et tant attendue ! Elle va me revoir plusieurs fois pendant le week-end celle-ci, c’est certain !

Puis on s’est fait le saumon ! A deux ! Et ouais. Parce qu’il était énorme… et en plus il était fumé (à mon grand désespoir) mais je peux le dire : j’ai mangé du saumon en Suède ! Bon par conte… le prochain, j’aimerais bien qu’on le cuisine pour moi afin d’éveiller un peu mieux mes papilles 😝 !

Qui c’est qui va manger du saumon ???? 😍

Quant au reste de l’après-midi, il a été placé sous le signe de la détente ! Une balade dans les alentours pour aller voir le petit lac que nous avons près du lodge (c’est comme cela que la dame appelle notre chalet) et posés tranquille à rêvasser… Des vacances dans le voyage : le panard !

On prend le chemin en direction du lac

C’est très mignon ce coin !

On irait presque y faire un tour s’il faisait pas 4 degrés !

Le chemin est quelque peu … spongieux !

Je me demande qui est le plus intrigué !

Puis c’est vers 19h30 que Léna la propriétaire du ranch est venue nous saluer et nous a dit qu’elle nous expliquerait quoi faire dans la région le lendemain matin quand nous viendrons faire notre machine ! Elle a demandé ce qui nous amenait par ici. J’ai donc expliqué le projet du voyage. Sa réponse « 😱 but what did you pick up this time of the year ?? » ! Ahaha bon bah les suédois ressentent aussi le froid alors !

Nous allons passer la soirée tranquilles et demain sera une nouvelle journée que je compte dédier à un peu de visite mais surtout à la préparation de la suite du voyage ! À suivre…

En attendant, ce sera petit-déjeuner pour le dîner… car on a mangé tard et que j’ai envie d’un grand bol de Nesquik et de céréales (comme si j’avais à me justifier d’abord…) !

A priori, en norvégien comme en suédois, bonne nuit se dit « God Natt », alors sur cet instant culture, à demain !

Mais… ça veut dire que ce soir on dort pas ensemble ?

On a tenté une excursion aurores boréales mais le ciel est trop couvert et les chances (d’après notre appli « aurora ») bien maigres de toute façon… bien qu’on ait atteint les 10% de potentiel… Tant pis !

Le ciel depuis notre fenêtre !

3 réflexions sur « [2019-10-26] Vers un peu de repos à Karlstad »

  1. jpierregodet

    Merci ma Mounette, de bonnes nouvelles, profite bien de ce confort pour ces deux nuits , bisous à tous les deux , surtout à toi !!!! ❤️😍@ plus

  2. Briand

    On a beaucoup de chance de pouvoir partager ce bon moment bisous et bon repos . Mamie

Laisser un commentaire...