[2019-03-16] De Porto-Vecchio à Bonifacio

Aujourd’hui, pas de repos même pour les braves… Le réveil nous somme de nous lever dès 07h40 ! Alors avec Loulou, sachant que nous devons être prêts pour 08h30, on s’équipe et on va visiter la ville alors que tout le monde dort encore, et ce au pas de course… C’est bien agréable mais pas tout plat le coin !

Après cette échappée nous retrouverons Claire toute pimpante pour une excursion bis dans la ville haute avant de rejoindre le port de Porto-Vecchio pour une première baignade de la journée pour Loulou ! On crapahute bien car à 10h on a déjà les 10 000 pas à notre actif.

La plage centrale et l’église de Porto-Vecchio

Orangers et citronniers à tous les coins de rues

Le port de la ville

Les maisons feuillues

Balade dans les ruelles de la ville haute

Passion portes… elle en jette !

Il sera alors temps de reprendre la route pour explorer les jolies plages sauvages de la côte orientale de la Corse… Au programme : Tamaricciu, Palombaggia et Santa Giulia. A nous les eaux turquoises et même la baignade, ça saisit un peu mais ç’aurait été dommage de ne pas profiter de cette eau cristalline… Alors avec Loulou on ne se pose pas de question et on fonce !

« J’vous dépose quelque part les gonz’ ? »

Le trio infernal en Corse

« Allez y passez, je monte la garde »

Allez souris Loulou !

Tamaricciu beach ou l’eau cristalline

Balade en bord d’eau sous le soleil

Pieds et pattes liés

Il est pour qui le pompon ?

Total freedom

Allez tata on va se baigner elle est bonne !

Ça saisit un peu mais au final on s’y fait !

Après cette matinée chargée nous irons dévorer quelques spécialités locales dans un petit resto à proximité de la plage de Santa Giulia. Le choix était maigre pour les resto, mais alors là nous avons visé juste… « U piñu » avec une patronne extra et des bons petits plats ! Marine s’essayera a la spécialité Figatellu tandis que Claire partira sur des pâtes à l’aubergine.

La Figatellu est un plat local fait à base de saucisse de viande et de foie de porc local (porc nustral) nourri que de bonnes choses (baies, glands, noisettes) et vivant en liberté.

Figatellu et brocciu (fromage corse)

Ce lieu s’annonce encore paradisiaque !

Sur la plage de Santa Giulia

Ces eaux sont juste magnifiques…

Marine et Claire (Loulou n’a pas voulu sortir de l’eau)

Allez je le rejoins, elle est meilleure que ce matin

C’est bon c’est fini les photos de mode N’Lou ?

« Je parfais mon bronzage pour ma femelle »

Cours de dressage activé

Tellement d’amour entre ces deux là !

Saut de l’extrême ! #superhigh #jumpingdog

N’Lou parfait ses prises de karaté

Après ces moment de détente, nous reprendrons la route vers Bonifacio pour entamer une jolie balade sur les hauteurs des falaises : de Campu Romanilu vers Pertusato. Sur le chemin on récupérera un chien errant pour l’heure et demie de balade. On l’appellera Martin (a la base Martine avant de le voir lever la patte) !

Les falaises Bonifaciennes

Ça grimpe, allez les gambettes !

On est suivis par Martin(e) !

La ville semble « suspendue »

Les falaises et le phare au loin

Allez tous en rang d’oignons et que ça suive

Vue du port depuis les hauteurs

Finalement nous grimperons ensuite dans la vieille ville via le Bastion de l’Etendard pour déambuler encore un peu, observer un joli coucher de soleil sur la mer (quelques secondes) et nous rejoindrons l’hôtel avant d’aller nous régaler dans le resto Da Passano sur les abords du port et accessoirement fêter dignement les 30 ans de Claire !

L’église au cœur de la ville haute

Restaurant recherche clients sans expérience

Statue pour les légionnaires tombés au combat

Ça descend à pic par ici !

Oui… on a descendu tout cela courageusement

Polenta et aubergines à la Bonifacienne

Plateau de fromages corses

Happy birthday Chips Clairette !

25,95 kms plus tard, la nuit s’impoZzzzz

2 réflexions sur « [2019-03-16] De Porto-Vecchio à Bonifacio »

Laisser un commentaire...