[2018-10-28] Le Blue Lagoon et Reykjavík

La nuit n’a pas été de tout repos avec les bruits environnants : le vent sur la tôle, la pluie battante, les bourrasques régulières… quand on pense que des le lendemain on a prévu de se baigner… Peu motivant !

Néanmoins le vent tourne et la chance avec… au réveil on n’entend plus de pluie ! Pourvu que cela dure. Ne voyant pas notre hôte grand mère pointer le bout de son nez nous nous faufilons discrètement et à défaut de trouver une station service offrant une zone de gonflage, nous irons directement vers le Blue Lagoon. Pourquoi avons-nous besoin d’une zone de gonflage ? Car la voiture fait des siennes et clignote que la pression des pneus est trop basse bien que l’on semble dans les clous selon les indicateurs !

Il fait nuit noire et plutôt frisquet dehors… hum dire que nous allons devoir nous mettre en maillot de bain sous peu… Les dents en claquent déjà !

Puis sur la route, d’autres voyants vont leur apparition sur le tableau de bord ! C’est un vrai sapin de noël cette voiture… Ça clignote dans tous les sens… Bon du coup après notre baignade on retournera voir le loueur situé pas trop loin !

Il est 7h30 mais c’est nuit noire !

C’est bien joli toutes ces couleurs… mais pas très rassurant !

Finalement Blue Lagoon here we are ! Un local nous prononce quelques mots qui ont fait quelque chose comme « the main entrance is on the left of the right on the top of the end of the path » (à accélérer en x12 avec un funny accent sinon c’est moins drôle)…

Après s’être changées nous voilà les premières dans l’eau… et les deux seules cruches à se trimbaler leurs serviettes (mais on passera rapidement sur ce détail). L’eau est délicieuse : d’après nos infos entre 37 et 40 degrés. Nous profiterons d’un masque de silice avant que l’afflux des visiteurs ne se jette sur cette même opportunité.

La couleur singulière de l’eau laiteuse du lagon est due à la présence de silice, de calcaire et d’algues bleu-vert. L’eau chaude et très légèrement salée provient de sources chaudes à plus de 1800m sous terre ; après avoir alimenté la centrale et perdue sa chaleur, elle est rejetée dans le lagon.

Les premières à se jeter à l’eau…

Un masque de silice plus tard, on a une peau de bébé

Le jour commence à se lever sur le lagon

Qu’on est bien dans l’eau à 37 degrés quand il en fait 7 dehors…

Des très jolis paysages

Lagon au cœur de la roche volcanique

Après deux bonnes heures à friper dans l’eau, nous sommes prêtes pour la suite de l’aventure ! Nous profitons encore des abords du Blue Lagoon en suivant un petit sentier qui l’encercle où l’eau bleuit encore plus avec la lumière du jour qui grandit. C’est splendide comme paysage. A défaut de s’y baigner, cette petite balade vaut le détour !

Paparazzi, l’envers du décor !

Un sourire et hop c’est dans la boîte

Nous aussi on voulait la photo souvenir avec la pancarte !

Finalement, on se dirige vers Reykjavík… On repasse chez le loueur qui nous fait une pression des pneus et nous rassure quant aux voyants qui se sont allumés du fait de la pluie. On gobe son histoire et on repart ! La route qui nous mène à la capitale nous permet d’apercevoir différents paysages et au loin des montagnes enneigées ! On rejoint l’airbnb, on y gare la voiture et en attendant de pouvoir faire le check-in, on file remplir nos estomacs !

Et attention pas de n’importe quel repas… De délicieuses brochettes de saumon régaleront nos papilles, accompagnées de leurs brochettes de légumes ! Le restaurant Seabaron Sægreifinn remporte haut la main la « palme du poisson trop bon » ! Et ce en plus de sa déco originale : tables taillées dans des troncs et tonnelets à poisson en guise d’assises !

Que prendrons nous à manger ce midi…

Des amoureux autour d’une bisque de homard

Brochettes de saumon et de légumes

Notre après-midi se poursuivra par une balade le long du port avant de rejoindre le Harpa, centre de congrès et de concerts au design surprenant ! Et on achèvera ce début de matinée par un retour vers la ville…

Le petit port de Reykjavík

Pieds et pieds liés

Le Harpa, centre de congrès et concerts

La vue extérieure depuis le Harpa

Un design intérieur moderne et coloré

Claire dans ses pensées

Après une première tentative loupée pour entrer dans la tour de l’église Hallgrimskirkja (cause d’office en cours), notre second essai sera cette fois-ci le bon… Et quel panorama depuis là-haut ! Une vue splendide à 360 degrés sur la ville s’offre à nous avec son lot de maisons colorées !

Un serrurier plutôt voyant

En marchant sur Laugavegur

Des édifices colorés à chaque coin de rue !

Portraits originaux et figures islandaises

Les graffitis ont envahi le centre ville !

La jolie église d’Hallgrimskirkja

N’est-ce pas magnifique toutes ces couleurs ?

Et le parvis en contrebas

L’orgue aux 5275 tuyaux

La nuit tombe tranquillement vers 17:30

Pour l’anecdote, alors que nous étions au sommet, l’orgue a retentit faisant sursauter plus d’une personne pour sonner la demi-heure… une dame anglaise nous a fait rire en nous disant que dans son église, c’était pareil quand ils parlaient trop entre eux et étaient dissipés ! Un rappel à l’ordre qui rappelait la maison…

Notre dernière grande étape en ville sera pour aller voir le monument le plus photographié de la ville : Sólfar ou aussi appelé « le voyageur du soleil ». Une sorte de grande arête de poisson qui en réalité est une représentation de drakkar viking tournée vers l’océan.

Sólfar ou le drakkar viking

En effet, il est plutôt photogénique…

La soirée s’achèvera sur un tour en ville, qui n’est pas comme ses consœurs européennes… Elle en effet bien plus petite et bien moins peuplée bien que l’agglomération rassemble près de 60% de la population islandaise.

Après une bonne boisson chaude et quelques parties de bataille corse, nous retournons dans notre airbnb pour une assiette de pâtes / mozza maison (tant que l’on peut cuisiner on en profite) et du repos bien mérité après cette belle journée haute en couleurs !

Allez, góða nótt !

Ah si, ps : l’eau de Reykjavik sent l’œuf pourri… La ville est alimentée par une source géothermique et l’eau chaude a l’odeur de sulfure ! C’est étrange 🙂

0 réflexion sur « [2018-10-28] Le Blue Lagoon et Reykjavík »

  1. huet

    Je reste sans voix, mais avec une vue en technicolor. Entre les descriptions et les photos, je m’y crois. Merci. Soyez néanmoins prudentes. Bisous.
    Charlette

Laisser un commentaire...