[2018-10-27] De Paris à Grindavík

Aujourd’hui, c’est le grand départ pour une nouvelle destination… mais cette fois sans mon Loulou (oooohhh) ! Seule Claire sera du voyage avec moi et on se rend en Islande.

Après avoir fini les derniers préparatifs et réalisé une balade matinale avec N’Lou, il est temps de prendre la route en direction de Paris ! Et hop, un premier stop au Mans pour déposer N’Lou dans sa famille d’accueil pour la semaine où je suis certaine qu’il sera bien (coucou si vous me lisez et une caresse à mon Loulou) !

Pas si facile quand même après un voyage comme cet été de le laisser derrière… Néanmoins, il a compris qu’il s’agissait pour moi de passer le cap de la trentaine et la semaine à venir s’annonce haute en couleurs pour marquer le coup !

Direction Roissy terminal 1, pour attraper notre vol WOW air ! On passe le contrôle de sécurité presque sans encombre… En effet, un truc louche aurait attiré l’attention des contrôleurs. Alors on passe à la fouille de mon sac ! Après avoir vidé celui-ci de ses gâteaux, de sa peluche (on y reviendra plus tard), de ses 12 doowap (en cas de petit creux), de ses mouchoirs et autres fantaisies : oh bah ça alors… un couteau suisse ! Bien joué Marine ! Allez next !

Pour faire un aparté sur mon histoire de peluche, je vous présente Bernard (ou Nanard) qui sera notre troisième compagnon de voyage et qui fera la version « pattes » ! C’est la mascotte de mon service au travail et depuis peu il voyage à travers le monde. Il revient tout juste d’Argentine d’ailleurs et risque de trouver les températures islandaises peu adaptées à sa fourrure !

Alors Nanard, prêt pour un nouveau vol ?

Finalement, nous voilà vite dans les airs où on profite des jolies couleurs du ciel sur fond de coucher de soleil. On n’a pas de repas, par contre on aurait presque pu se laisser tenter par l’achat d’une peluche souvenir ou d’un très chouette bonnet orange en polaire… Paraît-il qu’il ferait froid à destination ! Let’s see !

Le terminal “Camembert” illuminé !

Coucher de soleil depuis les airs

Du time’s up et des bla-bla plus tard, on atterrit à 20h, heure locale à Keflavík au sud ouest de l’île. Il pleut et la température est de 4 degrés a dit la petite dame dans le micro de l’avion !

Chacun enfile chapka, écharpe, gros manteaux et oui y’en a même un qui porte ses moonboots depuis CDG… On bouscule tout le monde pour être les premières dehors (non on a passé l’âge) On se comporte en gens civilisés et on attend sagement notre tour pour fouler la terre islandaise ! Ça fait d’ailleurs « plouf plouf plouf »…

Parées pour visiter le grand nord !

On est prêtes… let’s go !

Un macareux géant nous accueille au tapis bagages

C’est une première : récupérer mon sac hors format côté poubelles

Après quelques minutes à sentir le vent frais s’engouffrer dans l’aéroport, un représentant du loueur de voitures City Car Rental se présente et l’on file à quelques kilomètres de là pour récupérer la voiture ! Le vent est frais et la pluie avec ne crée pas le meilleur des mélanges… À l’arrivée, les français montés avec nous dans la navette, égaux à eux-mêmes nous sont allègrement passés devant ! Mais on est zen… car c’est les vacances ! En plus, le loueur a dit à Claire qu’elle ressemblait à la chanteuse Sia !

On l’a notre Suzuki Vitara, let’s hit the road !

Sur la route, pluie et travaux semblaient nous attendre ! Le vent fait un bruit impressionnant dehors et on pourrait croire que nos portières sont mal fermées tellement c’est fort ! Comme disait une nana à l’aéroport… si ça se trouve on va s’envoler. Si jamais plus de nouvelles… pas forcément bonnes nouvelles, mais c’est qu’on se sera peut être envolées eh eh !

Finalement on atteint le airbnb après environ 30 minutes sur la route. C’est Noël ici on dirait, une grand-mère nous accueille et à l’intérieur des guirlandes et des loupiotes partout ! Ça rend le logement cosy, on devrait s’y sentir bien surtout pour le gros somme qui nous emportera bientôt ! Demain la vraie aventure commence !! Zzz…

Premier dodo en terre islandaise à Grindavík

0 réflexion sur « [2018-10-27] De Paris à Grindavík »

  1. huet

    Quel talent. Je vais chaque jour attendre avec impatience, le reportage de Marine. A très vite. Bisous
    Charlette

  2. Godet

    Super les filles comme d’hab ça fait du bien d’avoir des nouvelles et de voyager avec vous , gros bisous ma Mounette 😘😘

Laisser un commentaire...