Ce mating (ah bug du clavier mais c’est pas grave ça fait l’accent du sud !), pas de randonnée donc on prend notre temps et alors qu’on s’apprête à sortir du camion, les yeux pas encore habitués à la lumière et N’Lou pignant d’impatience, c’est une tête familière qui viendra nous dire bonjour à la porte !

En effet, Chrys vient nous faire un coucou et nous dit qu’ils sont en train de faire chauffer de l’eau pour faire un thé / café si cela nous dit de nous joindre à eux par ce beau début de journée ! Mais carrément ! Trop cool. Il fait un temps splendide dehors, on est en teeshirt et déjà la lumière et la chaleur du soleil nous prend de court !

On les rejoint avec du pain, du lait, des céréales et on se fera un petit-déjeuner du tonnerre avec une vue magique sur le Fitz Roy. Aujourd’hui la météo annonçait de la pluie… en effet les autres sommets alentours sont bien couverts mais rien pour entacher réellement cette journée. Sur le spot dodo on a l’impression que le temps s’est arrêté : tout le monde est dehors et tous les camions sont grand ouverts, les y’a les et chaises de sortie pour la même idée que nous !

Après ce long et bon petit-déjeuner que nous n’aurions écourté pour rien au monde, je bénéficierai des bons conseils de Chrys, super photographe pour mieux appréhender mon reflex en mode manuel. Ma volonté était notamment d’apprendre à faire des photos de ciels étoilés quand nous remonterions un peu dans le pays et elle m’a donné beaucoup de bonnes notions sur le sujet avec plein de pédagogie ! J’ai pris des notes… il n’y a plus qu’à m’y mettre quand le spot s’y prêtera !

Profitons à fond de ce petit-déjeuner ensoleillé
Alors que N’Lou recherche l’ombre !

Et il est déjà midi quand nous les quittons pour sûrement se recroiser un peu plus haut dans le pays. Eux avancent plus lentement et profitent pleinement de chaque recoin du pays, pour des treks, s’imprégner des lieux et kiffer à fond. Notre façon de voyager à nous (en fonction de nos caractères et nos envies aussi) est plus speed mais nous avons aussi compris pourquoi en nous installant à plusieurs reprises dans leur « maison » !

En effet, eux ont des espaces de vie bien définis et surtout de quoi s’abriter par temps de pluie, faire la cuisine ou simplement se (re)poser ! Nous notre modèle de véhicule ne nous le permet pas… Le message subliminal, tu l’as capté Baboune ? Quand on revient on va trouver un camion plus grand et déjà bloquer des week-ends 😬😬😬 !! Comme ça tu as tout le temps de t’y préparer. Dedans, on aura comme eux, des toilettes, une douche, une cuisine, un chauffage, des sièges avant pivotants et plein de rangements ! Mireille, rattrape le stp, il est en train de nous faire une syncope je le sens !

Puis nous avons repris la route direction El Calafate ! « Mais ils sont déjà passés là-bas, ça me parle ! ». Et oui, on repart en marche arrière sur 215 kms en redescendant vers le Sud. « Bah pourquoi ?! »… Tout simplement car on est à cours de monnaie et qu’il nous faut un WesternUnion et que celui de El Chaltén est Hs pour les 30 jours à venir… mais aussi qu’on souhaite faire la vidange de la voiture, une machine… et qu’on sait qu’on pourra réaliser tout cela là-bas ! Ce sera aussi l’occasion de nous poser tranquillement et faire nos relances admin à la française (oh joie 😒) ainsi qu’une longue to do list à achever !

Pendant la route, Damien est pilote tandis que je reprends le cours de nos comptes… On est plutôt bien dans notre budget et on s’est pourtant bien lâchés sur les restos ces derniers jours ! Ça me fait penser qu’il faut que je publie le bilan du Brésil d’ailleurs… Tout vient à point à qui sait attendre 😋 ! Et finalement, nous serons vite rendus ! La route est magnifique en prime avec le soleil, les montagnes et les eaux turquoises du lac. C’est somptueux !

Partout on note que les argentins aiment leurs malouines
On en parle de ce bleu turquoise ?

Parvenus en ville, on ne traîne pas : je saute du camion pour aller retirer l’argent qui nous attend et déjà il y a une longue file ! On flaire le français à plein nez là-dedans et je vous assure qu’il y en a certains, râleurs au possible, qu’on cherche à éviter pour mieux nous porter ! Finalement, la queue se termine vite et les nanas sont super pro et très rapides à exécuter les retraits d’argent. Au top.

Dans la foulée, on se rend au garage conseillé par nos amis YOLO sur El Calafate et le jeune qui nous accueille peut nous prendre tout de suite pour réaliser la vidange. Par contre on aimerait bien garder nos filtres achetés en France pour plus tard au cas où on soit dans un pays plus cher ou que l’on n’en trouve pas le moment venu ! Il nous envoie donc dans un “repuestos” pas loin pour trouver notre bonheur. On y est très bien accueillis et les références de nos filtres français les aideront bien car le Fiat scudo n’est pas un modèle existant en Amérique du Sud !

C’est donc tous équipés en huile, filtre à huile et filtre à gasoil que nous repartirons ! Mais ce n’est pas tout… le jeune de la boutique, fils du patron du garage où nous nous rendons pourra checker nos lumières ce soir après la fin de son travail. On le retrouvera donc vers 19h30 ici.

La vidange se fait et nous lui demandons également d’inverser nos roues avant / arrière afin de repartir l’usure des pneus. Mieux vaut avoir les meilleurs pneus à l’avant ! En deux heures, tout cela est bouclé et il nous réclame 3500 pesos de main d’œuvre. La vidange pièces et main-d’oeuvre nous reviendra donc à 83,22 euros tandis que l’inversion des pneus nous coûtera 11,40€ ! Plutôt honnête selon nous !

Le devis pour les pièces de vidange…
On a racheté tous nos filtres
Et on découvre que c’est fait en France !
On a laissé tomber Total pour Motul, plus économique !

Xx

Ou placer le cric ?
Damien en prend de la graine
Les disques sont bons, d’ici 3000-5000 kms il faudra changer les plaquettes par contre
Y’en a un qui commence à en avoir marre !
Ouf, les manips touchent à leur fin !
« On peut avoir un détail de facture ? » 🤣

A l’issu de cela, il sera temps de prendre une douche donc direction le camping pour cela où nous payons le prix fort mais pas de réelle autre option dans la ville… Et il est déjà l’heure de retrouver Lucas pour voir ce qu’il se passe avec nos ampoules qui ont toutes lâché une par une ! Circuler en pleins phares c’est craignos et ici les phares sont obligatoires en journée !

Bonne nouvelle : pas de problème de masse ni de fusibles, ça a juste grillé ! Demain il nous vendra les pièces qu’il faut à la boutique et nous les changera sur sa pause déjeuner. Parfait ! Ça c’est une bonne chose de faite… Quant à nous, on décide de rester jusque samedi matin car toutes ces dépenses nous ont bien entamé l’argent tout juste récupéré ! Du coup on s’est refait un transfert qui sera disponible normalement samedi matin (on croise les doigts)… repos d’ici là !

On file récupérer deux trois courses histoire de se faire un repas rapide pour le soir avec un peu de protéines ! Nous avons trouvé un supermarché immense et Damien est enfin récompensé… il me “gonflait” depuis plusieurs jours avec ses bouteilles de gaz dont il voulait faire un stock x30 ! On a trouvé enfin son bonheur à La Anonima avec toujours une promo valide jusqu’à la fin du mois. On touchera donc la petite bonbonne à 1,36€ et on dévalisera le rayon par la meme occasion !

Ah oui, je me suis aussi frottée à l’activation de la ligne Movistar en Argentine, tout un art : via Twitter ! A priori j’avais un compte il y a des années !

Xx

Étranges les nuages ce soir…

Direction notre spot de nuit ensuite, où le vent est impressionnant à nouveau ! Il nous contraindra à nous réfugier dans le camion assez rapidement pour cuisiner notre hachis parmentier, menu du chef et du jour ! On se recroquevillera ensuite sous la couette pour une bonne nuit de sommeil…

Je me suis refait la réflexion plus tard, mais c’était le même 😅
Spot dodo pour le coucher de soleil !
Quand je dis que je fais les comptes au centimes…
Allez, buenas noches !

3 Replies to “[2020-02-26] Retour vers El Calafate”

  1. Encore une journée bien occupée et Pico a eu droit à sa cure de soins pour la suite. Franchement bu d’ici ce Fitz Roy il tape !! 🤩

  2. c’est bien organisé vôtre affaire ,et merci pour le petit coucou vidéo hier au soir, mamie en avait besoin bisous bisous

  3. Super ce reportage mécanique….. le plus important est que Picco se porte bien , sans lui plus de voyage 🧳. Movistar, Damien doit connaître, sponsor d’une équipe sur le tour de France il y a quelques années 😊
    Bisous et à bientôt ❤️❤️❤️❤️

Ecrivez-nous des mots doux ici...