Ce matin, le réveil était encore de la partie ! Nous devons nous rendre chez un mécanicien qui pourra diagnostiquer notre panne avec espoir de pouvoir faire quelque chose rapidement. Nous avons tellement envie de pouvoir grimper le « Pedra Azul » dans la matinée que nous ne traînons pas…

Nous prenons donc la route vers un village voisin qui nous a été indiqué la veille comme étant « par-là » à 14 kms… ouf nous trouvons facilement ! Il y a un garage à l’entrée de la ville, nous tentons notre chance ! Pas de bol, celui-ci ne pourra rien faire car il n’a pas l’appareil correct pour faire le diagnostic… Il nous envoie essayer chez un confrère un peu plus loin !

Nous tombons sur un garage assez important (garage Faé) avec pas mal de personnel, fingers crossed ! Marine leur explique notre souci en portugagnol. Le mécano nous demande de mettre le camion dans l’atelier, ça sent bon ! Ils ont bien la valise qui permettra d’analyser le système ! Mais pour cela, il faut trouver où la connecter sur le véhicule… Je demande à Marine de regarder sur internet, car les trois mécanos ne trouvaient pas l’endroit… coup de chance, nous trouvons que c’est sous le volant, ça se confirme et c’est parti pour l’analyse !

« La valise » trouve en effet le défaut que Julien nous annonçait la veille et ils vont pouvoir réinitialiser le système… avec succès ! Ouf !

Cependant la valise remarque autre chose… ils nous annoncent qu’ils vont alors analyser notre moteur, et notamment les bougies… et ils regardent en parallèle des vidéos sur YouTube pour voir d’où vient cette erreur.

Après une heure passée dans le garage, ils expliquent à Marine ce qu’ils cherchent exactement, mais nous leur demandons d’arrêter et de ne pas se prendre la tête. Le diagnostic fait par notre mécano en France avait eu le résultat escompté… Sachant que nous ne perdions pas de puissance lors des accélérations et que nous ne nous consommions pas plus, il n’y avait rien de plus à faire ! Ils stoppent donc leurs recherche rapidement et sans être vexés !

Oui oui le rocher est dans la brume !
Cette température : du jamais vu encore !
Nous voilà au garage…
Ils ont le sens de l’accueil ces brésiliens !
On passe Picco à la valise !
Le verdict est tombé…
Petit check de ce qu’il se passe sous le capot !
N’Lou veille au grain…
Ça commence à faire long… on s’ennuie !
Et N’Lou subit !
Une erreur persiste !

On leur demande où nous devons payer en attendant la douloureuse mais ils nous expliquent qu’ils n’ont rien fait sur la voiture alors qu’ils ne nous factureront rien ! Les mecs ont quand même passé 1h30 sur notre camion à deux voire trois ! Ils nous laissent donc partir sans rien demander… Sympa ! À noter qu’en France, le simple fait d’analyser la voiture avec la valise, nous aurait coûté entre 30 et 40 euros… Merci les brésiliens !

Nous reprenons donc la route de Pedra Azul rassurés et contents de notre coup ! On n’a plus qu’à pousser la voiture à 110 kms/h en 3ème pour faire sortir les éventuels résidus !

Allez, on se lance une seconde fois au pied du rocher avec une partie assez pentue avant d’atteindre la maison des gardiens (le checkpoint) qui s’occupent de nous guider dans le parc.

Au début de la montée, nous avions remarqué un écriteau disant que visite du parc est limité à 150 visiteurs par jour… et forcément arriver près des gardiens, ils nous interpellent pour nous annoncer que le quota était déjà dépassé ! L’écriteau en réalité annonçait finalement que le quota de la journée était déjà atteint ! Mais notre faible niveau de portugais nous a trahis. Demi-tour, en espérant que la troisième fois sera la bonne ! Demain 8h pétantes nous serons au parc !

Tiens un petit mot en portugais en bas du chemin
À nous, Pedra Azul, tiens toi bien !
Ah bah non en fait… tant pis on a acheté des fraises du coup

En attendant nous allons nous rendre dans une laverie pour faire une lessive ! La dernière en date est du 31 décembre 🤢 et les lavages à la main n’ont pas toujours l’effet souhaité ! Nous en trouverons finalement une, mais en travaux !

La propriétaire nous propose gentiment d’aller faire la lessive de nos affaires directement chez elle pour nous dépanner et parce qu’elle n’a pas des clients français tous les jours… 50R (11,1€ pour 1 jean, 1 bermudas, 5 tee-shirts et 2 serviettes) ! On lui laisse nos affaires que nous récupérerons en fin de journée ! À la base, elle voulait qu’on les récupère demain matin à 8h… Mais non, nous n’allons pas encore louper la visite du parc et en plus on a besoin de nos serviettes pour la douche !

Nous profiterons donc de notre après-midi de « libre » sans rien au programme pour vadrouiller un peu afin de nous trouver un petit coin à l’ombre. Une fois chose faite, nous pourrons enfin déjeuner en paix… une succulente salade et nous pencher sur nos comptes, le blogs et du repos… très souvent entrecoupés par les gens venus caresser le chien !

Lampadaire de rue ou douche ?
On se balade aux environs du “rocher”
Mais la faim nous rattrape vite !
On attend les fraises… c’est bon c’est l’heure ?
Pour Annie… si jamais tu perdais ta recette !
En pleine écriture du blog…
Des enquêteurs qui squattent nos plates-bandes !
N’Lou a chopé une vilaine tique à l’intérieur des cuissots

Nous flanerons toute l’après-midi entre places ombragées et terrasses de bar (boissons = wifi). Je me laisserai aussi guider par le son d’un sifflet annonçant un stade de football dans le coin ! Guidé par les interventions de l’arbitre, j’atterris bien sur un terrain avec un match en cours.

Pas de Neymar ni de Ronaldinho sur le terrain mais plutôt des Bernard Cornet, Fabien Geusselin avec un certain manouche dans les buts (les cosséens comprendront) ! Ça ressemble plutôt à un match de foot corpo que j’ai eu l’habitude de jouer plus jeune avec l’équipe des sapeurs-pompiers ou bien des dirigeants de l’USMC ! Mais ça fait toujours plaisir de voir des gens jouer ! Ça donne envie de rechausser les crampons, sait-on jamais !

Comme prévu en fin d’après-midi, nous allons récupérer notre linge ! Je laisse Marine s’en charger et elle revient 5 minutes plus tard souriante et me dit « c’était un sketch » elle m’expliquera sur la route que la propriétaire de la laverie a souhaité poster sur instagram la photo de sa première cliente française !!

La laverie et la traduction française !
Première cliente française… on fait un partenariat du coup ?

Nous finirons notre soirée en mode détente, puis bière / jus de fruits frais (ananas/menthe puis fraise) et petits plats façon apéritif dînatoire (un soufflé à la viande, des frites cheddar/bacon puis des bolheinos de queijo) dans un petit « resto » attenant à la station service au pied de Pedra azul, que nous allons enfin pourvoir grimper demain, promis !

Repos en face de Pedra Azul…
Vous vous souvenez de ma chute… voici le bleu ! Sans commentaires hein ?
En tout cas on est bien là tous les trois !
On a fait un relais douche : 8 minutes pour deux…
L’un se douche et l’autre garde Loulou !
Frango de carne
Batatas fritas, cheddar et bacon
Bolheinos de queijo, jus de fraise et bière locale

Tschuss !

8 Replies to “[2020-01-11] Pedra Azul”

  1. Je vous sens,plus a l’aise, depuis le diagnostic, il est vrai que l’électronique embarquée facilite et complique à la fois, mais bon !!!Par contre, élégants au garage,de ne pas vous avoir fait payer,bon courage et bonne continuation. A vous lire.

  2. Prochain diagnostic de la voiture je file au Brésil 😉 Tout le monde est remis en forme Picco compris. Les aventures peuvent se poursuivre et enfin on va la voir cette ascension 🐕🚶‍♂️🚶‍♀️⛰️

  3. Une star de cinéma N’lou avec casquette et lunette, tu vas voir qu’avec sa célébrité insta, on va lui proposer des films 😉

  4. Bon et bien le van va bien …. L’ascension va avoir lieu demain donc , bon courage à vous trois et à très bientôt pour les photos alors ! Bisous 😘 à vous trois ❤️❤️❤️

  5. Tu n’as rien pour mettre sur ta jambe ?c’est un drôle de bleu ma grande tu devrais. Le masser avec une pommade oui c’est mamie gros bisous à tous les deux et bonne continuation et Loulou est mal avec cette piqûre ??

Ecrivez-nous des mots doux ici...