Archives de catégorie : Lettonie

[2019-11-07] Sigulda et Riga

Ce matin c’est vers 8h30 que l’on sort de nos songes. Ouf il ne pleut plus malgré la nuit passée sous des trombes d’eau. On a pas mal de chance sur le temps quand même. Il a beau faire froid parfois et un temps couvert… On a pas trop eu de pluie quand même. Fingers crossed pour que Ca demeure ainsi !

Vis ma vie de vanlifeuse… 5… 4… 3… 2… 1… Non je ne suis pas prête on recommence… 3… 2… 1… Feuuuuuuu ! Je vire la couette, je vire mon legging de nuit, j’attrape mon jean de journée je l’enfile et brrrr qu’il est froid ! La même chose pour le haut, avec un petit coup de déo gelé lui aussi. Oh vache, j’ai quitté ma couette et mon pyj tous chauds pour aller me jeter au froid avec des vêtements frais. Allez ça va… Aujourd’hui il fait +2 degrés dehors, on est gâtés !

Petit-déjeuner sur notre parking, un brin de nettoyage… Je n’en reviens pas de la quantité de poils et de poussières (type sable) qui s’accumule dans le camion, entre mes chaussures et le pelage de Loulou (ne nous mentons pas) !

On a connu plus joli au réveil !

Le garde du corps est en poste…

Est-ce qu’il fait froid ? Hum… pourquoi ?

Suite à cela, on reprend la route en direction de la piste de bobsleigh ! On est sacrément pas doués (enfin surtout moi pour le coup car N’Lou n’y est pas pour grand chose dans l’histoire) a ne jamais trouver les entrées ! On est sur le parking au pied de la piste et autour de nous seulement des chemins en sens interdit ou sans issue ! Gné ?!

J’appelle donc le site et je leur explique… La nana me dit « enter, big house ». Mais y’a personne ! Après 3 appels, elle finit par me dire que c’est en haut de la piste qu’il faut que j’aille, pas en bas… Merci Googlemaps cette fois. Décidément je ne peux faire confiance à aucun GPS ! Je demande l’adresse, un peu stupide comme idée car je suis bien aidée avec « Schrweter street 13 ».

Je me marre dans ma petite tête et je réponds à la dame, « ok but we don’t speak the same language ». Et ouf, elle m’aide bien en me disant « like Switzerland ». En cherchant sur Google, j’ai fini par trouver l’entrée et du coup je sais à présent que « Suisse » se dit « Sveices » en letton mais ça se prononce tres bizarre je vous assure ! Qu’est ce qu’ils ont tous les bobsleiders avec leurs références à la Suisse (oui je pensais à Rasta Rocket) !

Des pistes de ski…

Eux je les ai embêtés à l’aller et au retour pour finir dans un cul de sac !

Au final pas de chance, la possibilité de faire du bob ce n’est que le week-end et que l’après-midi ! On se pourra donc pas faire d’initiation. Je comptais bien entraîner N’Lou dans le délire. Cependant on pourra aller visiter la piste (monter au sommet) et nous sommes chanceux car nous verrons un homme-luge s’élancer alors que nous arriverons là-haut ! Et on en dé-stressera un autre en lui faisant prendre la pause avec N’Lou avant sa descente.

La piste de bobsleigh vue d’en haut

Le « lugiste » prêt à s’élancer

Et le décompte est lancé !

Bon par contre on voit pas grand chose après…

Pose avec un coureur… il est peut être connu dans le milieu !

Dans un bob letton !

Quelqu’un pour un « boulings » ?

Après cela, direction la grotte de Gūtmaņala. Mais arrivés sur place, le parking à proximité c’est du vol ! Y’a qu’une voiture, tu m’étonnes ! On va donc un peu plus loin et je me gare finalement gratuitement sur le bord de la route pour aller observer le vieux château depuis un point de vue à une cinquantaine de mètres de là. On partira finalement pour un tour de 4 kms et on parviendra à rejoindre la grotte ! Une bonne balade dans les bois très agréable et bien dénivelée.

Allez c’est parti !

Le château de Turaida

Allez, on pousse plus loin pour voir

Y’en a un qui est heureux… pas de doute !

La fameuse grotte de Gūtmaņala

Et ses gravures dans la roche

Hello ! Tout roule…

Après s’être bien dépensés, on prend la direction de Riga où je me dirige en premier lieu vers la Marina où a priori il y a un accès à des douches… On y parvient après un peu plus d’une heure de route et en effet il y a des douches en accès libre pour les marins. Eh je suis une Marine ça passe crème non ? Je retourne au camion, je prends mes affaires de toilettes, des fringues propres et N’Lou !

Me voilà sous la douche… ahah elle est froide ! Je suis à un niveau de déception sans pareille. Un peu comme si j’avais demandé une tartiflette pour mon retour et qu’on me faisait une raclette (a bon entendeur… 😜). Non mais là vraiment c’est pas cool. Je suis nue comme un ver et j’ai vraiment envie de cette douche mais c’est pas possible si froid ! Même mes pieds en veulent pas. Hop je sors et j’essaie les autres douches : pareil.

Bon je tente de jouer ma dernière carte : et je mets à fond sur le froid ? Youhou ! Ça chauffe ! Le robinet est monté à l’envers. C’est quand même pas très malin. J’apprécie énormément ma douche et en plus j’aurais le parking gratis à 2 minutes près ! Ouais fallait que je sorte avant 14:27… D’ailleurs leur système de paiement est assez fort, il faut choisir la photo de sa voiture pour payer à l’horodateur… pas de triche possible !

Sous la plaque c’était écrit « Paris le Bourget »

L’horodateur hi-tech

Les douches pour « sailors »

Pauvre Loulou… traîné dans toutes les embrouilles !

Bon je suis ravie et propre ! J’avais une option bis pour la douche chaude mais cela me gênait. Issia, un blogueuse voyageant solo rencontrée sur Instagram, m’a demandé si je pouvais lui rendre un service pour demain. Sans problème. Et elle avait contacté Theo pour moi, un français qu’elle avait rencontré sur Riga au cours de son tour d’Europe elle aussi. Elle m’a dit qu’il attendait que je le contacte passer à sa coloc pour une douche, un café, et que mon chien n’était pas un soucis. Adorable.

Mais Marine elle aime pas embêter les gens… Même si je suis la première à récupérer un auto-stoppeur américain sur le bord de la route à Laval et l’inviter pour passer la nuit à la maison… Mais ça c’est une autre histoire ! Faudra que je l’écrive un jour d’ailleurs… Très longue histoire ! Ceci dit, j’ai contacté Theo et on ira probablement boire un verre demain dans la soirée avant que je ne récupère Claire à l’aéroport qui me rejoint pour le week-end !

On file alors se backer sur le parking conseillé par Issia et gratuit avant de visiter un peu la ville car le temps s’est levé et il y a une éclaircie. Ce serait dommage de louper cela. On ère donc dans le centre ville pendant une bonne heure et demie en tournant au gré des décors. On verra encore de jolies architectures et aussi un film asiatique en cours de tournage. Mais j’avais pas le droit de prendre de photos !

Eglise dans le centre de Riga

La place centrale

Marché à l’ancienne sûrement lié au film

Bière et caviar… ah oui c’est un concept !

Représentation de la maison des chats de Riga

Au détour d’une rue…

La maison des Têtes Noires, maison médiévale

Avec l’ours multicolore

Encore des maisons bien colorées !

A priori ça porte chance de leur toucher les museaux

Le tramway de Riga

Une jolie place aux couleurs criardes

Avec un selfie du crapaud

Des prises extérieures sur pas mal de bâtiments ici !

Un château dans le centre ville

Tournage : cavalcade en chariot…

Puis la bruine commence à tomber et on ira se poser dans un café avec un grand chocolat… c’est pas du nesquik mais ça fait du bien de boire chaud et de se « vautrer » sur une banquette !! Qu’est ce que c’est moelleux ! Je réalise que mon canapé me manque !!

(Apparté en off : au passage dans ce café, j’ai vu un jeune avec la coupe « mulet »… je ne pensais pas que ça existait encore ça)

Le grand chocolat chaud qui fait du bien !

Puis après deux heures au chaud, il était temps de rentrer nous mettre à l’abri dans le camion. Faudrait pas abuser des bonnes choses non plus trop longtemps. A 18h30, après une bonne journée… sous peu on se fera cuire un petit truc à manger et puis ce sera dodo !!

La météo de demain semble assez stable pour le moment : couvert avec des éclaircies en matinée ! A suivre !

En attendant on profite d’une dernière nuit à deux avant la folle épopée « girly power vanlife » du week-end à venir ! Ça va donner…

Et bonne soirée bien sûr !

[2019-11-06] De Pärnu à la vallée de la Gauja

Enfin ! Nous l’avons eu notre grasse matinée… Réveil à 9h40, ça fait du bien ! Définitivement, Loulou a trouvé sa place au plus proche de moi, il est bien loin le temps où il dormait aa mes pieds sans broncher ! Mais il me tient tellement chaud avec sa truffe dans mon cou que je ne sais pas sévir. Et puis les sourcils froncés dans le noir ça marche pas bien de toute manière…

La petite promenade nous rappelle le temps frais extérieur… Néanmoins, il nous permet aussi de constater que cette ville aussi est très propre. Partout des personnes s’affairent à ramasser les feuilles sur les chemins piétons. Nous irons également faire une balade à la plage étant donné que nous sommes juste à côté. Pärnu étant la station balnéaire prisée du coin.

Loulou se défoule pendant que moi je me les gèle… Le vent est glacial ! En revenant de cette promenade, je prends le temps de checker quelle sera la prochaine étape, bien au chaud dans le camion… Je relève la tête et je m’aperçois qu’il neige ! Et de plus en plus…

Défouloir sur la plage

Ah il neige à présent…

Nous reprendrons donc la route pour passer cette fois-ci en Lettonie en direction de ce qu’ils appellent la « Suisse lettone ». Sur la route, c’est vraiment de la grosse neige qui se met à tomber bien qu’elle ne tienne pas au sol…

Ça commence à être blanc sur les bas côtés

Frontière Estonie – Lettonie

Le passage en Lettonie sera aussi l’occasion (je l’espère) d’avoir un tarif de gasoil plus avantageux… Car je me suis bien fait avoir en Estonie ! Le 3 novembre au soir quand j’ai débarquée du port je n’ai pas eu le courage de faire de l’essence si tard alors que le camion commençait à demander à boire. Et le lendemain matin, le litre avait pris 0,12 € dans tout le pays ! L’amenant donc à un 1,38 € / litre… C’est bien ma veine… Une crise du pétrole en Estonie ?

On reprend donc la route en direction de la vallée du Gauja où se trouvent différents château. Nous commencerons par nous rendre dans la ville de Cēsis où malgré la pluie, nous irons nous balader dans le parc aux abords du château. Et oui c’est ça aussi avoir un chien : quand on aurait bien envie de rester bien au chaud sous la couette par une journée pluvieuse et froide, eh bien non… On sort se balader 🥶🥶🥶 !

Je ne sais même plus à quelle saison / épisode on est rendus !

Eglise d’architecture lettone

Droite ou gauche ?

Arrêt plage sur la route

Nouveau livre ! Il nous fera la fin du voyage…

Vue d’ensemble du château de Cēsis

Demi tour, elle a pas de pain et y’a un chien !

La tour de plus près

Avec le modèle qui va bien !

Entraînement à la pose

Oui bah y’avait pas grand chose à raconter aujourd’hui alors on a fait des photos

Pas très commode le cygne !

Un vrai froid de canard, pas vrai les gars ?!

Un autre chef d’œuvre religieux…

Après cette balade, où le château était très beau, nous reprendrons la route vers Sigulda pour découvrir un second château avant que le soleil ne se couche… Et le monsieur super sympa à l’entrée accepte que N’Lou rentre et moi ne me fait pas payer pour aller voir l’intérieur et monter dans les tours car il ferme dans 20 minutes. Et hop deux euros d’économisés… ça payera le prochain pot de fromage à tartiner 🤪 !

Il a du se passer un truc cycliste par ici !

La château de Sigulda, vue d’ensemble

En montant dans la tour de Sigulda… y’a du bruit

L’un des rares murs restants

Instruments de torture ?

Vue depuis la tour opposée

Il faut parfois ruser pour les photos…

Ah sinon au fait… J’ai eu le nez fin d’attendre pour l’essence en Lettonie ! Dès le passage de la frontière, le litre de gasoil était à 1,19 € / L. Comme on était déjà bien sur la réserve (😶) je n’ai pas tellement risqué d’attendre la prochaine station… Sinon on aurait pu l’avoir au moins cher à 1,11€ / L !

Je suis allée voir à l’intérieur de la station si quelqu’un parlait anglais pour m’aider, mais en vain. Je suis un peu déçue de l’attitude que les gens ont d’ailleurs autant en Estonie qu’en Lettonie… J’arrive avec le sourire et je demande d’une petite voix « Hi, do you speak English » un peu gênée et j’ai juste des regards qui me font comprendre que je les embête quand ce n’est pas le cas… Ok sympaaaaaa…

En effet, j’ai eu un peu bug pour faire le plein… Quand je mets la carte bleue dans la machine de la pompe, on me demande un montant d’argent que je souhaite mettre, mais moi je souhaite simplement faire le plein ! Alors entre 90€ et 120€… Je choisis quoi ? Pas assez ou trop ? Que se passerait-il si je mettais un montant trop élevé ?

Après notre visite du chateau, la nuit est tombée et nous nous rendons à l’office de tourisme pour savoir ce que nous pouvons faire dans le coin car demain je passerais bien la journée par ici avant de rejoindre Riga la capitale. Et nickel, on est dans un parc national et il y a de la balade à faire… En espérant que la pluie cesse alors !

Et étonnée, je découvre qu’il y a une piste de bobsleigh dans la ville. Intriguée je décide d’aller voir mais encore une fois je n’en trouve pas l’entrée. Bon il fait nuit et c’est en pleine forêt, on retentera demain.

L’histoire du bobsleigh

Quand je disais qu’il faisait nuit noire… sacrée pente au passage…

En attendant on trouve un parking ! Et j’en profite pour faire la vaisselle de la veille (hier soir hors de question de ressortir au froid et jusque là sous la pluie non merci) : hop casserole sur le réchaud avec une petite dose d’eau, quelques copeaux de savon de Marseille, ça commence à frémir et go go go la vaisselle est faire en 2 temps 3 mouvements, essuyée et rangée !

Hop hop hop vaisselle, on se motive !

Et comme le réseau est en EDGE ici (oui oui ça existe encore a priori), on ira se trouver un autre parking… dommage celui-ci avait des toilettes ! Faut faire des choix. Mais ce soir j’ai un call important 😊 Repas en tête à tête à l’occasion de mon anniversaire ! On a réussi à être à peu près synchro et je me suis pour ma part commandé une pizza à défaut de pouvoir la faire maison. Ainsi s’achève la soirée de bonne heure mais de bonne humeur 😍.

Et avec du gruyère elles passent mieux les croquettes ?

Ce chien est un peu trop à son aise…

A présent il pleut et l’on ne ressortira pas du camion pour ce soir ! Alors « ar labu nakti » comme on dit ici !