[2019-11-06] De Pärnu à la vallée de la Gauja

Enfin ! Nous l’avons eu notre grasse matinée… Réveil à 9h40, ça fait du bien ! Définitivement, Loulou a trouvé sa place au plus proche de moi, il est bien loin le temps où il dormait aa mes pieds sans broncher ! Mais il me tient tellement chaud avec sa truffe dans mon cou que je ne sais pas sévir. Et puis les sourcils froncés dans le noir ça marche pas bien de toute manière…

La petite promenade nous rappelle le temps frais extérieur… Néanmoins, il nous permet aussi de constater que cette ville aussi est très propre. Partout des personnes s’affairent à ramasser les feuilles sur les chemins piétons. Nous irons également faire une balade à la plage étant donné que nous sommes juste à côté. Pärnu étant la station balnéaire prisée du coin.

Loulou se défoule pendant que moi je me les gèle… Le vent est glacial ! En revenant de cette promenade, je prends le temps de checker quelle sera la prochaine étape, bien au chaud dans le camion… Je relève la tête et je m’aperçois qu’il neige ! Et de plus en plus…

Défouloir sur la plage

Ah il neige à présent…

Nous reprendrons donc la route pour passer cette fois-ci en Lettonie en direction de ce qu’ils appellent la « Suisse lettone ». Sur la route, c’est vraiment de la grosse neige qui se met à tomber bien qu’elle ne tienne pas au sol…

Ça commence à être blanc sur les bas côtés

Frontière Estonie – Lettonie

Le passage en Lettonie sera aussi l’occasion (je l’espère) d’avoir un tarif de gasoil plus avantageux… Car je me suis bien fait avoir en Estonie ! Le 3 novembre au soir quand j’ai débarquée du port je n’ai pas eu le courage de faire de l’essence si tard alors que le camion commençait à demander à boire. Et le lendemain matin, le litre avait pris 0,12 € dans tout le pays ! L’amenant donc à un 1,38 € / litre… C’est bien ma veine… Une crise du pétrole en Estonie ?

On reprend donc la route en direction de la vallée du Gauja où se trouvent différents château. Nous commencerons par nous rendre dans la ville de Cēsis où malgré la pluie, nous irons nous balader dans le parc aux abords du château. Et oui c’est ça aussi avoir un chien : quand on aurait bien envie de rester bien au chaud sous la couette par une journée pluvieuse et froide, eh bien non… On sort se balader 🥶🥶🥶 !

Je ne sais même plus à quelle saison / épisode on est rendus !

Eglise d’architecture lettone

Droite ou gauche ?

Arrêt plage sur la route

Nouveau livre ! Il nous fera la fin du voyage…

Vue d’ensemble du château de Cēsis

Demi tour, elle a pas de pain et y’a un chien !

La tour de plus près

Avec le modèle qui va bien !

Entraînement à la pose

Oui bah y’avait pas grand chose à raconter aujourd’hui alors on a fait des photos

Pas très commode le cygne !

Un vrai froid de canard, pas vrai les gars ?!

Un autre chef d’œuvre religieux…

Après cette balade, où le château était très beau, nous reprendrons la route vers Sigulda pour découvrir un second château avant que le soleil ne se couche… Et le monsieur super sympa à l’entrée accepte que N’Lou rentre et moi ne me fait pas payer pour aller voir l’intérieur et monter dans les tours car il ferme dans 20 minutes. Et hop deux euros d’économisés… ça payera le prochain pot de fromage à tartiner 🤪 !

Il a du se passer un truc cycliste par ici !

La château de Sigulda, vue d’ensemble

En montant dans la tour de Sigulda… y’a du bruit

L’un des rares murs restants

Instruments de torture ?

Vue depuis la tour opposée

Il faut parfois ruser pour les photos…

Ah sinon au fait… J’ai eu le nez fin d’attendre pour l’essence en Lettonie ! Dès le passage de la frontière, le litre de gasoil était à 1,19 € / L. Comme on était déjà bien sur la réserve (😶) je n’ai pas tellement risqué d’attendre la prochaine station… Sinon on aurait pu l’avoir au moins cher à 1,11€ / L !

Je suis allée voir à l’intérieur de la station si quelqu’un parlait anglais pour m’aider, mais en vain. Je suis un peu déçue de l’attitude que les gens ont d’ailleurs autant en Estonie qu’en Lettonie… J’arrive avec le sourire et je demande d’une petite voix « Hi, do you speak English » un peu gênée et j’ai juste des regards qui me font comprendre que je les embête quand ce n’est pas le cas… Ok sympaaaaaa…

En effet, j’ai eu un peu bug pour faire le plein… Quand je mets la carte bleue dans la machine de la pompe, on me demande un montant d’argent que je souhaite mettre, mais moi je souhaite simplement faire le plein ! Alors entre 90€ et 120€… Je choisis quoi ? Pas assez ou trop ? Que se passerait-il si je mettais un montant trop élevé ?

Après notre visite du chateau, la nuit est tombée et nous nous rendons à l’office de tourisme pour savoir ce que nous pouvons faire dans le coin car demain je passerais bien la journée par ici avant de rejoindre Riga la capitale. Et nickel, on est dans un parc national et il y a de la balade à faire… En espérant que la pluie cesse alors !

Et étonnée, je découvre qu’il y a une piste de bobsleigh dans la ville. Intriguée je décide d’aller voir mais encore une fois je n’en trouve pas l’entrée. Bon il fait nuit et c’est en pleine forêt, on retentera demain.

L’histoire du bobsleigh

Quand je disais qu’il faisait nuit noire… sacrée pente au passage…

En attendant on trouve un parking ! Et j’en profite pour faire la vaisselle de la veille (hier soir hors de question de ressortir au froid et jusque là sous la pluie non merci) : hop casserole sur le réchaud avec une petite dose d’eau, quelques copeaux de savon de Marseille, ça commence à frémir et go go go la vaisselle est faire en 2 temps 3 mouvements, essuyée et rangée !

Hop hop hop vaisselle, on se motive !

Et comme le réseau est en EDGE ici (oui oui ça existe encore a priori), on ira se trouver un autre parking… dommage celui-ci avait des toilettes ! Faut faire des choix. Mais ce soir j’ai un call important 😊 Repas en tête à tête à l’occasion de mon anniversaire ! On a réussi à être à peu près synchro et je me suis pour ma part commandé une pizza à défaut de pouvoir la faire maison. Ainsi s’achève la soirée de bonne heure mais de bonne humeur 😍.

Et avec du gruyère elles passent mieux les croquettes ?

Ce chien est un peu trop à son aise…

A présent il pleut et l’on ne ressortira pas du camion pour ce soir ! Alors « ar labu nakti » comme on dit ici !

8 réflexions sur « [2019-11-06] De Pärnu à la vallée de la Gauja »

  1. Colin Mireille

    Rhô! Il est trop chou ce gros « toutou », une vraie peluche vivante!
    Bonne nuit les « petits »

  2. jpierregodet

    Merci mounche pour ces photos et ce petit reportage bien intéressant comme chaque jour …. bon appétit donc pour la pizza 🍕 et bonne nuit . Bon courage pour demain..,.❤️❤️❤️❤️❤️ Bizzzz

  3. Briand

    Toujours beaucoup de plaisir à lire les aventures de marine et son fidèle compagnon qui je vois est très,je constate, à l’aise .tu vas peut être bientôt lui laisser ton espace ?? Bisous et bonne journée

  4. klodeko

    J’avais eu le même souci à Sans Francisco pour l’essence (la plus chère des US). Carte bancaire étrangère pré-débitée d’un montant défini avant de se servir. Du coup je m’y étais pris à 2 fois car je devais rendre la voiture avec le plein.
    Bonne journée à la chic team de choc. Continuez de nous Estoner avec les photos, on adore Letton du blog 😋

  5. Marine et N'Lou Auteur de l’article

    Ahaha 😉
    Bon je vais bien trouver quelqu’un pour m’expliquer que si je mets plus cher je ne paierai quand même que le réel !!

  6. klodeko

    De mémoire tu ne peux pas dépasser le montant pré-payé. La pompe s’arrête automatiquement. Reste la question du réservoir plein avant d’avoir atteint le montant choisi 😋 Allez on sort le jerrycan N’Lou !

  7. Christian L

    Bon voyage à Riga où je suis allé au printemps dernier. Les purs lettons sont sobres, discrets et méfiants contrairement aux russes qui sont plus extravertis, pour raison historico-politique.
    Christian de St Berthevin.

  8. Colin Mireille

    J’ai adoré les « millenium » mais pas lu le 5 encore.

Laisser un commentaire...