[2019-12-22] Sur la route vers Alcântara

On the road again again again…

Des nids de poules again again again…

Cette journée n’a pas été une partie de plaisir pour la bande à Picco. En nous levant ce matin dès 7h, nous savions déjà ce qui nous attendait : environ 400 kms pour rejoindre la « petite cité de caractère » d’Alcantara. Les guides (Lonely Planet et guide du routard) en font un excellent point de passage avant d’atteindre les plages de sable blanc et fin.

Nous avions lu sur le blog de floetyo.com que cette route qui nous y mènera serait longue et périlleuse. Et effectivement ce fut le cas-haut (chaos quoi) ! Alors que la BR-156, il y a quelques jours, s’annonçait catastrophique, la BR-316 l’est d’autant plus. Elle se résume à de longues lignes droites infestées de nids de poules (et je pèse mes mots… des ravins parfois…) !

Et quand ces fameux nids de poules disparaissent, ils laissent place à des traversées de villages dotés de dos-d’âne aussi bosselés qu’un chameau ! La Fontaine aurait pu en faire une fable… Et tout cela sous 37 degrés celsius annoncés au compteur.

Histoire de se relaxer, nous avons pris le temps de faire une pause petit-déjeuner dans un premier temps à l’extérieur d’une station service pour ne pas changer. Puis une pause déjeuner sur les coups de 13h00 : c’était l’occasion de goûter la fameuse salade de Marine « riz-thon-maïs ». C’est à ce moment que je décide de reprendre le volant sentant Marine agacée par cette route depuis quelques kilomètres. La vie de Picco était en jeu 😇 !

Petit accident sur la route… pas de blessé !

N’Lou a besoin de se reposer et s’étendre !

Notre joli trio !

Le duo infernal…

Pause petit-déjeuner et cuisson du riz pour midi

N’Lou fuit la chaleur !

Sa condition pour le voyage : avoir la truffe au vent

On traverse des petites villes et des villages

Gros demandeur de câlins !

Un cowboy !

De longues lignes droites…

La route cabossée… camion en face !

Koh Dindons : épreuve finale des poteaux !

Jesus est partout…

Des vaches aux grandes oreilles !

Serait-ce un zébu ?

On the road again again…

Les nids de poules again again…

Nous revoilà repartis pour 3h de route. Pendant ce temps, N’Lou installé confortablement à l’arrière du van (exceptionnellement aujourd’hui pour cause de chaleur extrême) se prélasse à l’ombre, le museau au vent.

Y’en a un qui va apprécier le voyage…

En vert : le cadeau des copines pour notre départ !

Ânes et chevaux en liberté dans un village

La tête dans les palmiers : changement de décor

Les dos-d’âne, parfois annoncés. Parfois pas !

Avant d’atteindre Alcantara, nous avions repéré une station essence qui nous permettait de prendre une douche mais a priori information iOverlander erronée !

Les nombreux villages traversés (ceux avec les dos-d’âne) nous ont permis d’observer les brésiliens durant leur repos dominical. Et bien souvent ils se prélassaient sur une terrasse à siroter leur bière blonde légère avec bien sûr un (gros) fond sonore. Ceux-là ne sont pas avares de watts !

Arrivés sur Alcantara et non sans mal, nous décidons donc de repérer l’endroit où nous nous backerons pour la nuit près de la « préfecture » du village. Un magnifique point de vue s’offre à nous puisque nous voyons au loin la baie de São Luis. Cependant nous sentons qu’une espèce de fête de village se prépare juste à côté (stands, scène…).

Nous décidons tout de même avant de nous installer définitivement de chercher un point à l’abri des regards pour prendre une douche. En divaguant tranquillement dans la ville, nous atterrissons sur une place en contrebas du village, et en cul-de-sac, avec une fontaine qui fera bien l’affaire ! Nous garons Picco de façon à ce que les personnes arrivant sur la place ne puissent pas nous voir.

Installation douche réalisée, je me lance pour une douche rapide mais très rafraîchissante… et c’est le tour de Marine. Une petite frayeur quand même lorsqu’un local se pointe avec un seau alors que Marine est à peine habillée. Lui aussi est venu aussi prendre sa douche ! Changés et rafraîchis, nous retournons vers notre point de nuit où nous allons à la rencontre de l’agent de sécurité de la préfecture pour lui demander si nous pouvions bien dormir ici. Autorisation faite, il nous signale tout de même qu’il y aura bien une fête de village ici pendant deux jours… avec beaucoup de bruit !

Bienvenue à Alcantara

Les ruelles colorées de la ville

Le reste de l’époque coloniale

Les tags au détour des ruelles !

La fontaine d’Alcantara

La douche de monsieur est avancée !

Coucher de soleil dans la baie

Crépuscule et jeu d’ombres

L’église du village où se donnait une messe

Des modèles de voiture que l’on ne connaît pas forcément en France

Nous nous installons tout de même en attendant de voir ce qui se passe. Nous profitons des baisses de température pour aller se dégourdir les jambes dans cette jolie petite citadelle où nos regards se poseront sur de magnifiques maisons coloniales colorées mêlées à d’anciennes ruines de l’époque.

Nous nous organisons un petit apéro dînatoire sur le lieu de la fête (une grande place d’herbe au centre du village) à base carottes en bâtonnets, crème de ricotta et eau peu rafraîchissante (à température ambiante…) ! Nous nous ferons accoster un peu plus tard par des enfants qui finalement étaient bien plus intéressés par nos effets personnels que notre culture !

Des stands de gastronomie locale se sont installés, et notre apéro léger nous ayant ouvert l’appétit, nous déciderons de déguster quelques plats locaux : un hot fog façon Brésil pour moi et un churrasco avec option frites pour Marine ! Un délice ! C’est le moment choisi par les écoles pour faire leur spectacle de fin d’année après une installation un peu laborieuse ! 😅

C’est parti pour la soirée !

Apéro carottes – ricotta !

Stands de nourriture au milieu de la place du village

Êtes-vous plutôt hot-dog local…

… ou churrasco ?

Concert de l’école pour noël !

Finalement, les kms de la journée auront eu raison de nous sur les coups de 21h30, fatigués, on s’installera un peu plus bas dans le village sur une station service… pour ne pas changer !

Demain direction São Luis pour réveillonner !Merde… je n’ai toujours pas de cadeau pour Marine, mais je ne désespère pas 😅🤞🏻 !

Bonne nuit !

3 réflexions sur « [2019-12-22] Sur la route vers Alcântara »

  1. jpierregodet

    Encore beaucoup de kilomètres aujourd’hui pour vous trois , enfin deux car le dressage de N’lou pour conduire le van toujours pas au point 😂 bon et bien bon courage et à très bientôt ❤️❤️👍👍bisous

    Répondre

Laisser un commentaire...