[2018-10-30] La péninsule de Snæfellsnes #2

La péninsule de Snæfellsnes round 2…

Il y a encore tellement à voir sur ce petit bout de terre islandais qu’on ne lui en voudra pas d’avoir un nom si compliqué à prononcer…

Grasse matinée jusque 8h (youhou…) et c’est reparti pour l’aventure ! Avant tout, soyons organisées : que nous reste-t’il à voir et que voulons-nous voir ? On se fait une petite carte et ok le programme est tracé, on peut décoller !

La vue depuis notre logement

Papier, brouillon, crayon

Notre premier arrêt sera à la plage d’Ytri Tunga où nous avions pour espoir d’apercevoir quelques phoques mais ils devaient être bien cachés ou n’avaient pas encore émergés ! On se contentera (et c’est déjà pas mal) d’un lever de soleil !

Ce que l’on aurait du voir…

Ce que l’on a finalement vu…

Direction les falaises de Gerðuberg, colonnes de basalte qui sont tellement géométriques qu’elles semblent avoir été taillées à la main.

Les colonnes basaltiques (et non balsamiques)

Claire à Gerðuberg

Dans le Grand Nord…

Après ce stop, nous reprendrons la route vers le nord de la péninsule en traversant cette dernière par une route intérieure. Les paysages sont époustouflants. On peut être au milieu d’un paysage blanc immaculé et soudain deux kilomètres plus loin se trouver au milieu d’un paysage verdoyant et voir apparaître un lac et des monts dans les tons rosés… Jugez par vous-mêmes, en gardant en tête que les photos ne laissent pas tout transparaître ! Tout est dans la tête…

Des monts enneigés et lacs bleutés…

…aux paysages verdoyants et rosés

Finalement, nous rejoignons le village de Stykkishólmur où nous observerons les centaines de mouettes amassées dans le port, sûrement en quête d’un petit truc à manger… Et après avoir retiré de l’argent, nous pourrons nous attaquer à l’ascension du mont Helgafell à quelques kilomètres de là (pour 200 ISK soit environ 1,45€ par personne avec le taux de change actuel). En une dizaine de minutes nous atteignons le sommet pour une splendide vue à 360 degrés. Et on a même vu des Loulous !!

Le port de Stykkishólmur

Spectacle mouestral : l’envolée sauvage

Billets de 500 et 1000 couronnes islandaises

La petite église au pied du mont Helgafell

Lui je l’ai appelé Monty il avait une bonne tête

La montée valait le détour pour ce panorama

Les îlots se discernent au cœur de l’océan

Claire avec le dénommé Loustic

Marine avec Mémère, Loustic et Monty

Puis il sera temps de manger un morceau… car il est déjà 13h30 ! Nous prendrons donc la direction de Grundarfjördur. On y lit d’ailleurs dans le guide que c’est l’un des plus grands ports d’Islande et le deuxième port en ce qui concerne l’exportation du poisson à l’étranger… Qui c’est qui se lèche déjà les babines ?! (Clai… non ok pas de mensonge c’est Marine… à l’heure qu’il est elle mangerait tout et n’importe quoi…).

Malheureusement sur place, à part découvrir que la ville est jumelée avec Paimpol, on tourne un peu en rond et on finit à l’office de tourisme à manger un panini jambon-fromage :/ ! Le seul resto qu’on a trouvé était un café-pizzéria fermé exceptionnellement aujourd’hui sur le temps de midi pour coupure de courant… la poisse !

Après ce mi-ravitaillement, nous referons un tour au mont Kirkjufell où la vue demeure époustouflante. Puis il est temps de se faire une petite bataille de neige avant de rallier l’autre côté de la péninsule avant que la nuit ne tombe. Elle est frigorifique cette neige… Dire que quelques minutes plus tard nous serons au bord de l’océan ! C’est fou cette île !

Le mont Kirkjufell et ses cascades de jour

Les pieds et les mains dans la neige… Brrr !

C’est quand même pas merveilleux ça ?

Deux grandes enfants dans la neige !

Vas-y prends la pause… Bouge pas !

Feu, attaque surprise !

Mais la bataille fut de courte durée… Planquée !

La journée de visite s’achèvera sur un tour à Búðir où l’église noire est bien ancrée au milieu des prés de moutons et au cœur des paysages montagneux. Et nous finirons par un petit bout de sentier en bord de mer avant de rallier nos appartements pour un peu de repos.

L’église noire de Búðir

Pendant que se couche le soleil à l’horizon

Sur la plage d’Hellnar

Attention nouveau jeu : où est Claire ?

On a trouvé le Buffalo Grill islandais !

Et une autre jolie église dans le bourg d’Hellnar

Coucher de soleil sur Hellnar

Je vous ai dit repos… voyez par vous-mêmes une nouvelle fois, le côté agréable du lieu. Dommage encore une fois pas de ciel assez dégagé pour les aurores boréales… Au lit tôt du coup pour récupérer et s’attaquer au Cercle d’Or demain !

Jacuzzi vue sur mer avec option coucher de soleil

Belle nuit ! Zzzz…

0 réflexion sur « [2018-10-30] La péninsule de Snæfellsnes #2 »

  1. huet

    J’ai l’impression de voyager avec vous, adorable Marine. Vous me faites visiter un pays que j’aurais aimé connaître. Hélas, je suis trop vieille. Vous êtes un guide parfait. Merci, j’attends la suite. Bisous.
    Charlette

Laisser un commentaire...