Quel bilan pour ce roadtrip estival 2018 ?

Un mois après le retour, alors que les comptes ne sont pas encore finalisés (qui a dit que je n’étais pas organisée ?), il est grand temps de dresser le bilan !

Avec un petit coup de pression positive imposé par la publication proche de cet article, qui sait… peut-être que ça m’impulsera un élan de motivation pour boucler mon budget de l’été par catégorie… 3 devises différentes, c’est pas que ça complique la tâche, non j’adore le challenge !

Même N’Lou me donne un coup de tête d’encouragement en glissant cette dernière sous mon bras… C’est compliqué d’écrire, mais il est teeeeeeellement mignon ❤ !

 


 

Au final, les chiffres, ça donne quoi ?

23 jours de voyage

1 continent foulé pour 6 pays visités (France, Suisse, Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine)

14 passages de frontières (et… une tentative loupée entre la Bosnie et la Croatie, une histoire de « clic »…)

2 vignettes autoroutières (la suisse et la slovène)

5968 kms parcourus en voiture

325 litres d’essence consommés

308,46 kms à pied et à patte (au moins… car en cours de route j’ai cassé mon bracelet de montre et sur quelques derniers jours les données ont été amoindries, j’en suis sûre…)

5 kms en kayak à la seule force de mes (petits) bras

0 tampon sur le passeport (N’Lou aurait voulu démarrer une collection mais ce sera pour une prochaine fois).

6 trains empruntés dans les Cinque Terre

4 bateaux (dont une nuit en ferry qui rentre selon moi dans la catégorie « bateau premium » et une location de bicoque avec Captain Claire à la barre sur une mer déchaînée… tiens ça me fait penser qu’il faut que je crée une catégorie « on a survécu à… »)

2 bus croates dans des routes en lacets

2 auto-stoppeurs anglais récupérés : un beau partage !

16 lieux de dodos différents

8 pizzas mangées (seulement) !

Un nombre certain de baignades pour Loulou, par tous les temps et peu importe l’endroit (jusque dans l’abreuvoir d’un troupeau de vaches).

2,5 livres audio écoutés (thrillers au top) !

24 articles de blog publiés

2 émissions de Pékin Express suivies presque en live (finale et demi-finale que Loulou ne voulait pas louper)

12 kgs de croquettes transportés pour la moitié dévorée

3 guides touristiques épluchés

img_7531

A pieds et à pattes !

 


 

Et le budget dans tout ça ?

Incroyable mais vrai ! Ça y est… il est fini (je m’abstiendrai de dire à quelle date j’ai écrit les premiers mots de cet article…) !

Je me suis tiré les cheveux à comparer les tickets en kunas aux débits de carte bleue en euros ! Cependant… après 4 soirées à buller devant des émissions télé pas mieux les unes que les autres penchée sur mes chiffres… c’est fait !

En terme d’enveloppe globale ça donne 2643,40 € répartis de la manière suivante :

  • Logement : 826,00 € (33%)
  • Nourriture : 344,10 € (14%)
  • Loisirs : 164,10 € (7%)
  • Transport : 859,40 € (34%)
  • Autre (parking, toilettes, et 44,03€ que je n’ai pas su expliquer…) : 135,20 € (5%)
  • Shopping (cadeaux et souvenirs) : 283,70 € (11%).

Concernant cette dernière catégorie, forcément en venant en voiture et en traversant plusieurs pays, on a capacité à stocker et à trouver des cadeaux encore « plus mieux » dans les pays qui suivent… j’ai ramené une collection d’huile d’olive par exemple… une tuerie !

Si on exclue le shopping, alors ça donne un budget globalement tenu : 2328,90€ ! Ceci pour un prévisionnel estimé à 2500€ ! Je me félicite… Et en plus, je nous ai fait plaisir sans avoir à se priver !

Dépenses ETE

 


 

 Quels ont été nos coups de cœur ?

Slovénie : une impression de « Waou » face à des paysages insoupçonnés entre rivières turquoises, gorges, cascades, montagnes et lacs, sans oublier les quelques kilomètres de côtes du pays : on en prend plein les mirettes.

aussie_sheperd_lac_bohinj_slovenia_ljubljana_roadtrip_avec_mon_chien

Le lac Bohinj

 

Croatie : ce pays a été à la hauteur de mes espérances avec sa multitude de paysages allant de l’ancien amphithéâtre aux bâtiments religieux, en passant par des lacs, cascades et parcs nationaux aux verts et aux bleus splendides.

plitvice-jezera_cascades-lacs-croatie-roadtrip-stunningview

Les lacs de Plitvice

 

Bosnie : la ville de Mostar à peine sortie de la guerre avec sa double casquette religieuse, ses spécialités culinaires et son attrait touristique pour son magnifique pont. N’oublions pas non plus les cascades de Kravice pour un plongeon bien mérité !

pont_mostar_bosniaherzegovina_starigrad_

Le Stari Grad de Mostar

 

Italie : la traversée avec des stops au lac de Garde, à Vérone, dans les Dolomites, les Cinque Terre et Florence… les choix d’étapes étaient bons ! Entre grandiose (Duomo de Florence), relaxant (lac de Garde) et coloré (villages des cinq terres).

cinque_terre_vernazza_manarola_view_splendid_laspezia

Manarola au coeur des Cinque Terre

 


 

Et nos coups de gueule dans tout ça ?

Le parc national de Krka (Croatie) : notre arrivée dès l’ouverture nous a fait nous retrouver au milieu d’un grand champ de maintenance avec odeurs et nuisances sonores en prime. Quant à la baignade autorisée même aux chiens elle fut de courte durée car nous nous sommes faits chasser par un surveillant de baignade !

La traversée en ferry : Les chiens sont les bienvenus… pour autant aucun coin pour les y accueillir sereinement avec leurs maîtres ! Nous avons été conduits dans la cale avant l’arrivée au port pour y attendre le débarquement, histoire que ça évite « un pipi sur la moquette »… Hum, ok.

Mostar : le restaurant Šadrvan où payer en kunas croates est autorisé… mais ceci seulement en grosses coupures… Et on ne l’apprend qu’en fin de repas. Dommage car le repas y est excellent !

En soit, simplement de l’ajustement sur certains points, pas de réels coups de gueule ! Quant à N’Lou rien ne semble l’avoir interpellé… Si ce n’est la frustration de ne pas toujours pouvoir se jeter à l’eau selon les lieux ! 

gptempdownload-17

Ca c’était le pied ! Youhou

 


 

Et si on recommençait, qu’est-ce qu’on changerait ?

On le referait tout pareil… sauf qu’on ne s’encombrerait pas de tous ces bagages… car entre les « au cas où », les « on sait jamais » et « dans le doute », on remplit aisément un coffre !

Et à refaire:  j’essayerai de m’immerger davantage avec les locaux. C’était ma première escapade solo et j’avais crainte que N’Lou puisse me contraindre sur certains points mais cette idée elle n’était que dans ma tête !

A potasser pour notre prochaine aventure…

0 réflexion sur « Quel bilan pour ce roadtrip estival 2018 ? »

  1. Anonyme

    Beaucoup d’émotion à la lecture, un sentiment à la fois d’osmose avec N’lou,et les paysages rencontrés, un bonheur que j’ai partagé , et que je fais partager à d’autres personnes? ta maîtrise de la sémantique et du rédactionnel, est remarquable, ne pas en faire partager d’autre personnes, serait inconvenant et frustrant.Je suis prenant d’autres aventures, avec ta protection rapprochée , tel ton garde du corps, tout est possible !! Tu as un réel talent de rédactrice, et de mise en page, en image, bref , tous les talents, bisous, et caresses, à l’équipe.

  2. huet

    Bravo Marine, digne des grands reporters. Vous m’avez permis de voyager N’lou et vous. Si vous repartez passer par Nice, vous serez la bienvenue, une chambre vous attend, ainsi que Douschka, ma chienne, mes 2 chats, Jean Marais et Jean Cocteau, ma tortue Caroline et moi et moi, et moi.
    Charlette

  3. Marine & N’Lou Auteur de l’article

    Merci Charlette pour ce gentil message, N’Lou se joint à moi pour confirmer que ce serait un plaisir de vous rencontrer lorsqu’une virée dans le sud s’offrira à nous 🙂 belle soirée ! Marine

  4. Marine & N’Lou Auteur de l’article

    Merci beaucoup pour ce message touchant gros bisous 😘

Laisser un commentaire...