Quelle nuit toute pourrie ! Je ne sais pas pourquoi mais j’avais peur de ne pas me réveiller pour repartir de Saint-Petersbourg et rendre la voiture de location… Résultat : je suis loin d’avoir dormi d’une traite et pour couronner le tout, les autres personnes du logement (c’est pas vraiment un hôtel mais plutôt un appartement avec plusieurs chambres) ont été sans gêne : et que je rentre à 2h du mat, et que je parle au téléphone comme si j’étais seul au monde, et que je claque les portes… 😑

Autant dire qu’il faisait chaud dans la chambre et que je n’étais pas tellement habillée pour sortir faire un scandale sur le palier. Je me suis donc contenter de frapper contre le mur, qui n’a eu aucun effet sur le voisinage mais qui par contre a fait aboyer N’Lou comme un dingue 😫 ! Arf…

Ce matin, même pas besoin du réveil, j’étais au taquet un peu avant 8h… Ils ont dû le savoir d’ailleurs ! On a petit-déjeuné avec Loulou et à 09h10, après la balade, nous étions au volant prêts à filer… La conduite dans Saint-Petersbourg est plutôt agréable d’ailleurs, pas trop d’embouteillages et assez facile de se repérer (j’ai quand même le GPS hein) !

09h10, il fait encore bien nuit !
Le soleil commence à se lever sur la ville
« Vas-y steuplé je peux faire copilote ? »
Encore de jolie architectures

D’ailleurs je ne l’ai pas précisé, mais j’aime bien aussi dire les choses quand elles sont bien : alors je dois avouer que les habitants du coin ont été bien plus agréables avec N’Lou ! Beaucoup étaient « tout sourire » dans la rue en le voyant. Et les quelques uns qui faisaient la gueule… eh bien ce sont les mêmes que ceux que l’on retrouverait sous la grisaille parisienne quoi : les pas très intéressants à notre goût !!

D’ailleurs ce sont ces mêmes-là qui m’ont permis de découvrir sur la route quelques nouvelles règles de conduite en me klaxonnant. La plus notable étant quand même celle de « on s’avance quand même dans le carrefour au feu vert même s’il est complètement bloqué et que ça créera une pagaille dingue ensuite quand ce sera rouge »… Ouais ok…

Puis nous voilà sortis de la ville et au loin j’aperçois de la fumée et je me dis « c’est abusé la pollution en Russie »… Ça m’en gâche même le lever du soleil ! Mais en m’approchant de plus en plus, je découvrirai qu’en réalité c’est un feu. En plus, il commence à y avoir plusieurs véhicules de pompiers. Plus tard suite à des investigations, je découvrirai qu’il s’agit en réalité d’un feu sur une zone de stockage de 12000 m2 de caoutchouc et de produits chimiques… Heureusement aucun blessé !

De la pollution à la russe ?
Ah non ça crame en fait…
L’enseigne Leroy Merlin en cyrillique
Toujours de la neige sur les bas-côtés
Plus de 400 kms avant de tourner
Les jolies couleurs de la forêt
N’Lou est KO !

On roule tranquillement et on finira par faire un stop dans une station service. J’explique que je suis à la pompe 2 et que je veux du sans plomb 95. Elle veut que je lui donne un montant en litres (merci Google traduction) mais j’explique que je n’ai aucune idée de la contenance du réservoir, que je veux juste mettre le plein… Mais elle insiste avec son lignage et veut que je paye avant ! Bref, têtue et bornée (la nana de la station hein pas moi, quoique), j’ai dit spasiba et je suis partie pour aller à la prochaine…

Bon la prochaine elle n’était pas tout près… et quand j’ai vu que j’étais sur la réserve je n’ai pas trop fait la maligne… On a frôlé la panne sèche sur l’autoroute. Je me voyais déjà avec N’Lou remonter à pied jusque la prochaine station 🙄 ! Bon et puis bah la prochaine ça a pas été mieux. J’ai tenté un « 30L » et j’ai payé. Bah oui, que pasa si je dépasse ? Je me récolte de la monnaie russe ? Ou je me fais avoir ? Aucune des deux options ne m’allait ! J’en oublie de passer aux toilettes, je me retiendrai donc jusque l’aéroport !!

Tentative de traduction
Allez reste 20 kms pour une autonomie de 33 !
Ça me fait penser à nos Franprix

Puis enfin on arrive à l’aéroport où un pompiste se charge de nous faire le plein en disant « full ? » ! Ah enfin… Je peux avoir le plein facilement ! Je rentre donc pendant ce temps dans la boutique et je fais la queue en attendant mon tour. Une nana avec un hot-dog dans les mains derrière la caisse semble demander à l’assemblée (et en russe) à qui est ce hot-dog… (oui ils font aussi fast-food). Personne ne répond et je me dis que ça peut durer longtemps… Puis je finis par comprendre que tout le monde m’attend moi car elle parle de la voiture blanche dehors !

Elle m’explique qu’on est deux voitures blanches et que je dois payer 263 roubles en liquide au monsieur qu’elle vient d’encaisser à ma place par erreur. Je leur dis que je n’ai que ma carte bancaire et pas de liquide en mimant un avion qui décolle (je m’en vais quoi). Le mec partira un peu énervé mais je n’y suis pour rien moi ! J’ai donc payé mon plein 1000 roubles (le plein du mec) au lieu de 1263 roubles (j’ai gagné 5-6 euros quoi).

Prévu vs réel !

Puis hop on fait le retour de la voiture avec un petit coup de ménage à l’intérieur avant d’aller rendre les clés au comptoir ! A savoir que les relous m’avaient appelé deux fois dans l’après-midi pour me demander vers quelle heure je rendais la voiture (au final 17h) alors que ma réservation courrait jusque 23h45 (j’avais visé large et profité de la journée complète du forfait location) !

Ainsi s’achève le périple voiture de location
Nettoyage en cours !
On la rend dans un sale état extérieur
J’ai longtemps cherché l’essuie glace arrière : y’en avait pas !
On était bien équipés : pneus neige cloutés

Puis bon il risque de se faire faim rapidement et à l’hôtel je sais déjà qu’il n’y a rien à manger autour… alors on file chez KFC dans l’aéroport où je liquide une partie de ma monnaie restante (ah bah oui tiens au fait il me restait 40 roubles… j’aurais pu les donner au mec) et on mangera ce petit dîner (N’Lou a tenu à partager) avant d’aller choper la navette grâce au monsieur des informations !

« Elle arrive dans 10 minutes ». Puis soudain j’ai un flash et je me dirige vers le service vétérinaire pour demander quoi faire avant le vol. L’échange est laborieux (ils ne parlent pas anglais) et au final elle me prend papiers de Loulou, checke le passeport et le certificat en russe avant d’apposer un tampon de validation dans le carnet. Et la nana me fait comprendre que demain matin je n’ai plus qu’à aller aux bagages et que tout est ok ! Tant mieux j’ai eu le nez fin car je ne sais pas s’ils sont ouverts toute la nuit…

Allez direction le terminal E !
Rassure moi, tu vas partager ?
Tampon du service vétérinaire de l’aéroport !
Ils avaient les lettres mais pas dans le bon ordre !
On dirait un bonhomme des Space invaders 👾

La navette nous récupère et l’on arrive à l’hôtel où à mon grand soulagement on retrouve la cage de transport qu’ils avaient accepté de nous garder (nous avions déjà séjourné là le jour de l’arrivée). Après une balade à pied et une bonne douche, on se mettra vite au lit vers 20h30 pour espérer dormir du mieux que possible jusqu’à 02h !

Mais c’est sans compter sur les bruits de couloir qui créeront des bruits de grognements sortis de la gueule d’N’Lou !

Allez la suite dans le prochain post 😴 !

2 Replies to “[2019-12-03] Retour de Saint-Petersbourg vers Moscou”

  1. Je l’attendais avec impatience merci pour toutes ces infos bisous bisous

Ecrivez-nous des mots doux ici...