[2020-03-22] Le campement s’organise à Pichilemu

Jour 3 de notre aventure au campement.

Comme chaque matin, chaque équipage se réveille tranquillement et vaque à ses occupations personnelles. C’est marrant mais sans concertation aucune, les choses semblent s’être ainsi organisées. Chacun fait sa petite tambouille dans la matinée et les activités de groupe ont davantage lieu l’après-midi.

De notre côté, ce sera un petit-déjeuner et dans la foulée la lessive. J’ai bien tenté d’y échapper en proposant à Damien de passer direct au repas du midi, mais il m’a fait comprendre que mon riz champignons poulet ne l’inspirait guère à 09h38. Shit ! Va falloir s’y coller alors…

Ambiance petit-déjeuner

Nous voilà donc pour ne pas nous dégonfler à plonger nos jeans, nos pulls, nos tee-shirts et nos sous-vêtements dans l’eau… maintenant que tout est mouillé, difficile de procrastiner ! Pour ma part j’ai mon jean qui fait la tronche après avoir croisé le beurre qui avait en courses fondu sur le poulet chaud (quoi, keskiya ?!)… Quand à Damien qui se concentre sur les paires de chaussettes, il pense bien fort aux grand-mères qui faisaient cela au quotidien !

Allez, c’est fait. En moins d’une heure, quatre mains et la lessive home-made venue tout droit de la maison (merci Manue pour la recette), on peut étendre fièrement notre linge pour un séchage au soleil ! Quel bonheur cette autosuffisance. Une chose est sûre, si ça continue dans ce sens là, le budget Chili sera vachement amoindri en l’absence d’essence, visite, lessives et douches à régler ! On sera uniquement sur de la bouffe et de l’hébergement !

Plus moyen de faire demi tour

Comme les grands-mères à l’époque

Étendage du linge au soleil

Et après ça j’ai enfin le droit de cuisiner le repas du midi ! Vous l’avez compris : riz avec poulet et champignons à la crème… Bientôt vous en aurez marre de connaître nos menus journaliers mais si on partage pas cette info de contenu de nos assiettes, les journées vont être courtes à raconter… et plus c’est long et moins y’a de chances que ma grand-mère décide d’aller se promener jusqu’à la plage ! Hein mamie chérie ?

Repas du midi

Quant à l’après-midi : 2 ambiances ! Damien s’est joint au groupe parti explorer à nouveau les alentours avec comme destination une lagune aujourd’hui. Il a embarqué N’Lou avec lui pour la promenade. De mon côté, j’étais partie sur rester au camp pour rédiger (enfin) la fin de mon bilan brésilien… mais je me suis égarée en préparant une pâte à pain, en faisant un peu de vaisselle et rangement et… « ouaf ouaf »… Bah N’Lou qu’est-ce que tu fais là ?!

Je vois Damien arriver un peu vexé « Il m’a fait une Rio, il voulait plus avancer mais repartir en arrière, du coup je suis rentrée ». Il est accompagné de Margaux qui était contente de trouver un échappatoire à la balade pour rentrer se poser un peu. Bon bah du coup, vous comprendrez bien qu’en une heure de temps j’ai pas fait mon compte-rendu ! Tant pis ce sera pour une prochaine fois… On a du temps libre devant nous normalement, et pourtant les journées passent terriblement vite (désolée pour ceux qui subissent ce repos imposé).

La randonnée et les joyeux lurons

Ça y est voici la lagune

Laguna del perro

Quant au reste de l’après-midi, Damien se mettra à nouveau du temps à profit pour une séance de sport corde à sauter tandis que je m’essayerai à un jeu de cartes avec Emma, Emilie, Meidhi et Adrien. Quant à N’Lou il boude car sa copine est parti avec le proprio ce matin, après que nous ayons tous payé une semaine d’avance pour notre camping. A hauteur de 55000 pesos par couple la semaine, on va dire que l’on s’en sort très très bien (environ 61€ la semaine).

Pause détente (qualité pourrie désolée) des deux loustics

Quant à la soirée, ce sera une rebelote d’apéro et de rassemblement autour du feu. La chaleur fait du bien et les discussions vont à nouveau bon train ! Ce soir ce sera pâtes et poulet pour nous, ah oui, le poulet il était gros et il va revenir dans nos assiettes à plusieurs reprises 😜

Et nous irons finalement nous coucher avec un épisode qui fait peur d’une série islandaise Netflix ! Bon c’est pas super bien joué, mais on veut savoir la fin maintenant…

5 réflexions sur « [2020-03-22] Le campement s’organise à Pichilemu »

  1. Briand

    Coucou les petits jeunes , c’ Est là que vous voyez que le progrès a des bons cotés, car laver le linge à la main c’eSt pas si drôle ,j’ai connu ça et je ne voudrais pas y revenir , celui qui a inventé la machine à laver un ,un homme que nous devons tous remercier, sachez le les filles ,pour infos ma grande je ne vais pas à la plage car la patrouille est là, et pas question de ne pas respecter les règles,trop grave cette affaire. Merci pour toutes ces infos que vous nous transmettez.Gros bisous

    Répondre
  2. klodeko

    Ce blog sans les mots pâtes, fromage, beurre, crème… mon dieu que ce serait court 🤪😋
    Allez règle N°1 du confinement : instaurer des routines. Hein N’Lou, balade matinale avec Damien tous les jours.
    À titre d’exemple ma journée commence par lire le dernier post de piedsetpattesliées 📄👀👍🙏
    À demain alors…

    Répondre
  3. JPG

    Une journée bien remplie pour vous avec cette séance de lessive…. et cette petite balade pour. N’lou et Damien. Profitez bien de votre petit camp retranché et bon courage pour les jours à venir. Gros bisous à vous deux 😍❤️❤️❤️❤️

    Répondre
  4. charlene8849

    Vous avez créé un microcosme avec ce groupe de français, un sentiment nécessaire d’appartenance à un groupe, un sentiment de sécurité, de « comme à la maison », qui rassure… Un bon sujet à méditer et à analyser en post confinement 🧐😊

    Répondre

Laisser un commentaire...