[2020-02-24] El Chaltén

Notre nuit fût courte… Couchés à minuit et réveillé à 04h30, trop peu pour moi sur la longue durée ! Mais c’est pour la bonne cause. Nous filons en randonnée à partir de 06h avec nos amis Wait and Sea. Le rendez-vous est donné sur le parking du début de la rando. Nous nous y rendons dès notre réveil car nous avons plein de choses à faire et ne voulons pas réveiller tout le voisinage du spot dodo… 5 min de camion et nous nous posons !

Il ne fait pas trop froid mais c’est quand même saisissant de faire la vaisselle de la veille au cul du camion, pour pouvoir prendre notre petit-déjeuner (anticipation : zéro pointé) avant de nous glisser ensuite au chaud dans le camion comme depuis plusieurs jours.

À 06h00 pétantes nous sommes au taquet et bien réveillés, nous attendons nos compagnons de cordée du jour, Chrys et Alex. Ils ne tarderont pas à arriver mais Chrys est tombée malade cette nuit et sera contrainte à rester au lit toute la journée.

Quant à Alex, il est en forme olympique. Frontale allumée et bâtons en main : une nouveauté pour Marine qui va tester sa rando avec ! Ça devrait lui poser moins de soucis à ses genoux durant la descente. Alex prend le rôle de meneur suivi de près par son nouveau pote N’lou accroché à Marine, et moi je ferme la marche ! C est le premier départ de randonnée de nuit pour Marine et N’Lou et ils ont l’air d’aimer ça ! La première petite craque de la journée arrive assez vite quand nous nous apercevons que nos frontales se sont mal chargées et nous lâchent rapidement… Surpris mais pas démotivés nous avançons de bon train.

On a déjà bien grimpé

Le jour commence à se lever

Nous croisons peu de randonneurs et c’est super agréable. Le rythme est bon, la température est également correcte en avoisinant les 11 degrés. Quant au soleil, il se lève tranquillement avec les oiseaux dont les chants viennent s’immiscer doucement dans l’environnement calme de notre montée !

Les randonneurs montés au Fitz Roy pour le lever du soleil sont encore loin de nous et la masse de randonneurs partants en journée n’entameront leur marche que vers 10h. Nous rejoindrons rapidement le premier point de vue, et pas des moindres : un mirador avec une vue dégagée sur le Fitz Roy dont le sommet s’illuminait avec les rayons de soleil ! Une petite dizaine de marcheurs sont là à observer la scène sans un bruit comme dans un temple ou une église. On est arrivés avec nos gros sabots mais on s’est vite imprégnés de l’ambiance du lieu ! Mes deux compères dégaineront rapidement leurs appareils photo pour la prise de clichés. En tout cas, le temps est avec nous !

La chaîne de montagne s’éclaircit peu à peu

Avec en son centre le majestueux Fitz Roy

Alex devant et derrière l’objectif !

Nous reprenons notre marche avec une seconde partie assez plate, ce qui nous donne une avancée rapide et constante… Marine se demande quand ça va finir par monter car pour le moment notre dénivelé est loin d’atteindre ce qui nous a été annoncé ! On s’arrête comme lors de notre dernière randonnée pour enlever nos couches de vêtement et déjà hydrater Loulou !

Traversée de la vallée

La vue est splendide assez dégagée

On passe les obstacles sans grande difficulté

Les discussions vont bon train entre nous trois et nous ne voyons pas le temps passer… Mais un gros morceau nous attend sur les 2 derniers kilomètres : enfin l’essentiel du dénivelé ! C’est monnaie courante ici pour voir les sommets. Mais nous sommes prévenus et nous avons encore beaucoup d’énergie pour les attaquer. Il nous reste environs 550 mètres de dénivelé positif au menu dont 400 mètres sur le dernier kilomètre ! Cette dernière partie est très callaisseuse mais nous sommes plutôt d’accord tous les trois qu’elle est moins compliquée que la précédente randonnée de Torres del Paine. Ou peut-être que nous nous sommes vus pousser des ailes là-bas !

Le sommet approche lentement et N’Lou n’est pas le mieux loti harnaché à Marine mais est très courageux et nous atteignons le sommets 50 minutes après.

Il faut une bonne condition !

Mais nous sommes en pleine forme !

Une vue encore sublime ! On ne se lasse pas de l’effort quand nous sommes ainsi récompensés à l’arrivée ! Le soleil dans notre dos fait de brèves apparitions à travers les nuages blancs de la journée ! La « montagne qui fume » ainsi nommé par les peuples indigènes du fait des nuages souvent présents à son sommet, est aujourd’hui plutôt bien dégagée et laisse nos focus bouches bées !

Surtout quand deux jeunes touristes féminines demandent, un peu gênées à Marine précisément si elle peut les prendre en photo. Bah oui évidemment ! Mais la demande est particulière car elle veulent poser « Topless » (seins nus) devant le sommet ! L’objectif ne s’en remettra définitivement pas… Mains et pattes sur les yeux, les hommes ne sont pas conviés à la séance et il leur est demandé de se retourner ! Y’a que N’Lou qui n’a pas joué le jeu…

Les petites silhouettes là-haut… c’est là qu’on va

Et on obtient LA vue

Le Fitz Roy est majestueux !

Nanette aussi faisait partie des poids jusqu’au sommet

Mamie mesure voyage au quotidien à nos côtés en embarquant nos repas !

Alex, Damien, N’Lou et Marine

Le trio d’aventuriers au sommet

Nous descendrons également plus près du lac pour apprécier un autre angle de vue sur le géant. Pour encore s’en donner à cœur joie avec nos appareils et essayer différents effets et prises de vue !

Le reflet dans l’eau de ce sommet

J’adore cette photo…

C’est sompteux, on ne s’en lasse pas…

Et toi t’en penses quoi Loulou ?

Allez souris un peu quand même !

L’athlète sûrement le plus courageux de nous tous !

Bien couverts, nous nous installons un peu plus haut que le lac pour contempler le paysage durant le repas du midi que nous prenons à 10h… Peu importe nos estomacs sont affamés ! Ce sera notre fameuse salade de pâtes qui les contentera… Une touche sucrée avec des cookies et des fruits puis nous serons de nouveau opérationnels pour entamer la descente !

La vue sur la lagune est superbe

Surtout quand un rayon de soleil s’en mêle

En réalité, il y a deux lagons là-haut !

Marine commence à vraiment bien gérer le positionnement des bâtons jusque là aucune mauvaise sensation dans les genoux ! Nous avons sans doute trouvé la recette pour nos futurs exploits !

Notre descente sera marquée encore par de nombreux chassés-croisés avec les randonneurs en pleine ascension qui trouvent du réconfort en voyant notre loulou sauter de pierres en pierres. Nous entendons du « hermosoooo » et « que lindoooo » tout du long et les gens ont généralement un grand sourire ! Les seuls qui ont trouvé à dire quelque chose étaient des français « mais on a le droit d’amener un chien ici ?!! ». Pas de chance, on saura leur répondre !

Un petit détour sur le chemin du retour nous mènera vers une nouvelle lagune et encore un point de vue sur le Fitzroy. On ne se lasse pas ! Finalement, c’est en 07h30 que nous bouclons nos 26 kms et 1050 mètre de dénivelé positif,m et ce, avec des genoux en bonne santé !

Allez on redescend ces kilomètres bien raides

Chacun avec ses bâtons plus ou moins utiles…

Des biscroks Loulou ?

Vue en contrebas sur la rivière de la ville

Nous regagnons nos véhicules tranquillement mais impatients de voir comment va Chrys. Après une matinée avec d’affreuses douleurs, son après-midi a été beaucoup mieux avec beaucoup de repos.

Nous passerons la fin d’après-midi à aller voir un mécano pour régler nos histoires de feux déconnants mais sans succès : ce monsieur (mal aimable au possible) ne se sent pas concerné par des soucis électriques… lui il est mécanicien ! Ok, tant pis.

Nous avons aussi chopé un bon plan douche dans une auberge / restaurant pour un prix correct au vu de la propreté du lieu et des douches bien chaudes : 200 pesos (2,19€). Depuis deux jours nous ne nous étions pas lavés et après cette randonnée, ça n’était pas du luxe !

Quant à la soirée, elle s’achèvera rapidement après un petit moment de geekage, un rapide repas chaud et à 21h30, plus de son, plus d’image, tout le monde est au lit car demain on réitère l’expérience de la randonnée matinale en solo cette fois (enfin tous les trois quoi) !

Goûter pain / dulce de leche

Test d’équilibre !

Zzz…