[2020-02-08] Sur la route direction Rio Gallegos

Je me réveille à 09h00 avec la faim au ventre ! Je réveille Marine en lui disant que j’aimerais tellement un petit-déjeuner à la française comme chez nous ! Bah ouais… On est samedi et le week-end chez nous, c’est baguette fraîche, viennoiserie et œufs brouillés 🤤 ! Tu peux vivre ces petits moments là dans ton voyage au long cours : avoir envie d’un petit confort momentané ! Bon j’aurais seulement mon café et Marine son lait chaud ! C’est déjà pas mal !

Ce week-end pour nous, le programme est de rejoindre le sud de la Patagonie, toujours sur la côte est (côte atlantique donc) pour pouvoir, dès lundi, passer la frontière du Chili, sans quoi nous ne pouvons rejoindre la Terre de feu et Ushuaia. Nous avons plus de 600 kms à parcourir vers la frontière. Nous reprenons donc notre route tranquillou vers 10h30 ! On dort bien n’est-ce pas ? 😅

Notre point de chute de ce soir est Rio Gallegos. Rien de particulier à faire dans cette localité, c’est seulement la dernière grosse ville avant le Chili. Cela nous permettra de faire des courses, refaire le plein et deux trois choses avant de filer vers le bout du monde !

La route est toujours aussi prenante. Les guanacos nous accompagnent par centaine et il faut être bien vigilants pour ne pas s’en taper un… La route est également prenante par le paysage toujours aussi désertique mais magnifique à mes yeux. C’est reposant je trouve !

Des sortes de gros rongeurs / lapins

Les guanacos sont partout !

Pause dégourdissement pattes et jambes

Nous ferons un arrêt sur la route, dans une station, pour remplir nos jerricans d’eau… super important pour les douches improvisées et aussi pour notre vaisselle quotidienne. Nous avons laissé tomber cette eau pour la boire, à cause de mes problème intestinaux et son odeur reste très forte… Elle est peut-être potable pour les locaux mais pour nous on reste dans le flou ! Nous privilégions donc l’eau en bouteille même si le coté écologique m’embête un peu… Promis, je me rattraperai en France !

L’activité la plus commune en roulant : observer les paysages

On refait le plein d’eau « potable »

Et l’on profite rapidement d’une connexion wifi

Nous arrivons à destination finalement vers 18h00. On checke la station : le wifi est plutôt cool et va nous permettre de mettre à jour le blog et charger des épisodes de série pour les longues soirées d’hiver 🤪 et surtout un nouveau livre audio : 32h celui-ci alors il est plutôt « lourd » ! Pas de douches en vue… mais on verra plus tard ! On va aller balader Loulou d’abord !

« Je m’en lèche les babines »

Contrôle policier à l’entrée de Rio Gallegos

À nous le tome 1 de l’épée de vérité : 32h de lecture

La balade se fera sur une plage de galets longeant l’estuaire au bord duquel se situe la ville ! Ce bol d’air lui fait un bien fou ! Il peut courir partout sans ce soucier de ce qui l’entoure ! Le pauvre, ce chien marathonien, d’habitude, est un peu restreint à l’effort par moment dans ce voyage…

Au bord de l’estuaire

N’Lou profite de la balade

Et nous aussi… c’est vivifiant !

T’as vu mamie comment on a les joues creusées ?

Cadeau Baboune !

Nous revenons à la station afin de négocier un plein contre des douches gratuite, monnaie courante depuis notre arrivée sur le continent. Mais cette fois ci, ils sont un peu réticents. Les douches ne sont que pour les routiers et pas pour les autres clients ! Marine a dû aller faire les yeux doux au responsable pour les obtenir (gratis) N Je pense surtout qu’il a aperçu les auréoles sous ses bras et ses cheveux à la limite de l’acceptable…😅

Le Graal : des bons pour la douche !

La ville n’est pas super mais ça fera bien l’affaire et demain nous filerons en direction de la Laguna Azul à la frontière pour notre dernière journée. En attendant on profite des douches ! Alors que Marine a une pièce immense pour elle seule, chez les hommes c’est comme dans un vestiaire de foot ! Tous à poil avec la même savonnette…

Une pensée pour Dominique !

La salle de bain femmes !

Alors que je termine la douche, Marine discute avec le gardien et elle nous a négocié un accès à la cuisine des routiers ! Nous voilà donc parés pour cuisiner des légumes ce soir avec un peu de riz. Je me colle à la préparation du repas avec notre « Four Omnia » tandis que Marine fait le dog sitter a l’extérieur en mettant à jour le blog. J’ai l’impression d’avoir retrouvé une cité universitaire où chacun prépare son repas dans une salle commune !

Au final, le repas sera une réussite. Les légumes ont cuit super rapidement et on pourra renouveler l’expérience. On se régale ! Pour bien finir la soirée… un match des Boca Juniors au stade IKEA de Buenos Aires est diffusé dans la station. J’irais donc m’imprégner du jeu et de l’ambiance le temps d’un instant !

Préparation du repas !

Et dégustation ! Un délice, merci chef !

Et au cours de la dernière promenade de Loulou, nous échangerons avec un conducteur argentin très sympathique qui nous avait au préalable proposé de partager son repas, trouvant que nous avions vite dégommé le notre… de peur que nous n’ayons pas assez mangé ! Encore un monsieur qui avait le cœur sur la main…

Allez ciao !

4 réflexions sur « [2020-02-08] Sur la route direction Rio Gallegos »

  1. jpierregodet

    Merci encore pour ces bonnes nouvelles, merci pour la photo de Mirage argentin …. bisous et à plus les loulous ❤️❤️❤️❤️

    Répondre

Laisser un commentaire...