[N’Lou] Mon meilleur soutien

Dans mes heures les plus sombres, j’ai cherché une main et j’ai trouvé une patte

On entend souvent dire que le chien est le meilleur ami de l’homme… mais ça marche aussi pour la femme !

Depuis toute petite, lorsque je devais faire un vœu, il y en a un qui revenait souvent (allez maintenant c’est bon je peux le dire…) : « je voudrais un chien ».

Je me souviens que j’en ai même demandé un au Petit Jésus quand j’ai commencé le catéchisme. Je me suis dit que d’une façon ou d’une autre il pourrait peut-être appuyer la demande auprès de mes parents… en vain !

Et finalement, c’est à l’âge adulte que le projet s’est concrétisé. Je ne pourrais cependant pas écrire cet article sans parler de mon premier amour de toutou : Joker. Né d’un papa Harry et d’une maman Hermione, au beau milieu de la Sarthe, ce chiot tout pataud m’avait fait craquer ! Si bien qu’en confirmant aux éleveurs « on prendra gros pépère », on avait eu en retour « le plus costaud, vous êtes sûrs » ?

Malheureusement, suite à une séparation je n’ai pas gardé Joker et cela m’a brisé le cœur. Ce compagnon était une crème qui s’adaptait à toutes les situations, un amour de chien et par dessus tout un fan de balles de tennis ! En placer une dans son champ de vision le rendait mono-tâche et plus rien ne comptait autour !

« Allez on joue… elle est où la balle ? »

Il m’a fallu un moment pour me remettre de la « perte » de mon Doudou, bien que je le devine toujours heureux. Et j’ai finalement sauté le cap, et des mois plus tard, juste avant mon anniversaire je me suis offert le plus beau des cadeaux…

« Le chien est le seul être vivant sur terre qui t’aime plus qu’il ne s’aime lui-même »

Oui, je sais, aller voir des chiots avec un carnet de chèques était forcément un piège béant… mais il était siiiiiiiii mignon… N’Lou allait bientôt faire son apparition dans ma vie. Et ce fut le cas, un mois plus tard, tout propre et tout ébouriffé, il montait dans la voiture pour une sieste sur le trajet retour vers Laval. Trop facile…

Depuis, il ne me quitte plus d’une semelle. Il est très attachant… c’est un vrai pot de colle quoi ! Et aussi… une boule d’amour et d’énergie, une incitation à aimer la vie, un vecteur de rencontres, un compagnon de tous les instants, une truffe humide toujours à mes côtés, un regard à qui l’on cède presque tout, une soif d’apprendre, un toujours partant… bref un super Loulou ! Celui-ci n’a qu’un maître et on s’est bien trouvés…

Ce duo de choc…

À côté de tous ces points positifs, oui je fais les gros yeux quand je retrouve 20 œufs brouillés en omelette dans le salon, oui je râle quand il me refait la deco du sapin ou la tapisserie, oui je suis fâchée quand il s’est enfilé ma brioche (il s’est dévoué pour ma silhouette d’été paraît-il) et j’en passe ! Pourtant, quand je le vois tout penaud, je n’ai qu’une envie : lui faire un gros câlin à cette peluche géante !

Comprendre un maître et la complicité avec son animal, ce n’est pas toujours inné. J’ai été triste de bien trop souvent entendre « ce n’est qu’un chien » ou encore « y’a bien une copine qui peut te le garder ce week-end » et ensuite ravie de voir que les mentalités pouvaient évoluer dans le bon sens et qu’on reconnaissait qu’il était adorable. Qu’on se rendait compte que nous avions un réel attachement l’un pour l’autre !

Car oui, nous sommes un duo à présent, et c’est ainsi… à prendre ou à laisser !

Liés comme les pattes et les mains !

L’expression ci-dessous m’a souvent beaucoup fait rire, et je l’imagine tellement vraie…

« Enferme ta femme et ton chien dans le coffre de ta voiture pendant 4 heures. A ton retour, vois lequel des deux est heureux de te retrouver »

J’ai déjà hâte de nos prochaines aventures N’Loufoques 🙂

8 réflexions sur « [N’Lou] Mon meilleur soutien »

  1. Katia

    Tellement adorable votre duo ! Je suis aussi une amoureuse des chiens et chats mais pour l’instant, je ne peux pas en avoir avec mes voyages ! Mais un jour.. J’en suis sûr, j’en aurai un 💜

  2. Marine & N’Lou Auteur de l’article

    Merci Katia pour ton gentil message… je ne peux que te le souhaiter vivement !!

  3. huet

    Quel talent. Depuis votre dernier voyage, vous me manquiez, je vous retrouve avec plaisir. Mon invitation à Nice tient toujours. J’ai hâte de vous serrer tous les deux dans mes bras.
    Charlette

  4. klodeko

    Très joli billet sur un aussi joli duo d’âmes qui me rappelle la citation qu’une amie vétérinaire avait mise en introduction de sa thèse :
    « Ce qui est plus plaisant avec un chien c’est qu’on peut faire l’idiot avec lui et que non seulement il ne vous fera pas de reproche, mais il va faire l’idiot lui aussi. »  – Samuel Butler

  5. Marine & N’Lou Auteur de l’article

    Merci pour ce gentil message et cette situation est superbe et ô combien vraie !

  6. klodeko

    Mon meilleur soutien est Frisko (traduire par « mon N’Lou »). Caro nous a même offert un gentil ‘tit billet sur son blog. Depuis 1 mois Naya nous a rejoint pour soutenir Frisko (il est toujours asymptomatique cet ahuri et toujours monomaniaque sur la baballe… Où ça la baballe ??).
    Ce tout nouveau clan des borderlines est une expérience extraordinaire que je découvre. Ils ont développé rapidement une super complicité qui vient renforcer nos relations. Faut que je fasse gaffe de ne pas me mettre à aboyer 🤣
    Merci pour les voyages partagés à travers ce blog (en plus de l’écriture la qualité de photos est top !) et au plaisir de croiser la truffe de N’Lou sur les chemins de traverse 🐾🐾👣

    https://caroandcosmos.ch/2018/11/17/claude-et-frisko-les-inseparables/

  7. Marine & N’Lou Auteur de l’article

    J’avais lu bien des articles sur le blog de Caro quand je l’ai découvert et j’avais reconnu vos truffes ! Je trouvais l’idée d’emmener son Loulou au travail génial et j’ai découvert que la jolie « gitane » vous avait rejoint (via Facebook) et cela est superbe. Une très belle histoire.
    Quant à Frisko, il semble être une boule d’énergie, son soutien sans faille, son réconfort sont les plus beaux messages qu’il peut te faire passer. Une immense caresse à ces deux boules de poils et au plaisir d’une rencontre

Laisser un commentaire...