Notre TDM – Retrospective de l’année des préparatifs (1/2) – Les 6 premiers mois

Quand je me suis dit… allez je me lance, j’étais loin de me douter dans quoi je m’embarquais et encore moins comment je m’y embarquais…

Mais les choses ont suivi leur cours et les différentes étapes avec. Du moins, c’est ainsi que je le perçois !

  • 12 mois avant le départ… Octobre 2018 ou la grande décision !

Depuis mon périple dans les Balkans en solo avec N’Lou sur l’été 2018, l’envie d’un voyage au long cours me trotte dans la tête… Mais cette fois ce n’est pas l’idée ni le rêve qui vient et qui passe… Non ! Celle-ci, elle persiste…

Direction les Balkans… Ici à Bled en Slovénie !

Bah oui d’accord. Et je fais quoi moi ? J’ai une maison, un job qui me plaît, des animaux… Et puis mon idée farfelue de « tour du monde », elle a un coût aussi !

Quelle probabilité ai-je de gagner au loto sans même y jouer ?

Et qu’est-ce qui m’a poussé au déclic de cette décision folle ? Cette vidéo sans aucun doute :

Génération Tour du Monde – Le voyage d’une vie

En plus de toute l’émotion qu’elle a pu me procurer, il est certain que le profil des voyageurs, leur pep’s, leur dynamisme et le bonheur qui transparaît dans leur discours, ont été le dernier coup de massue pour me dire de me lancer !

Moi aussi je veux devenir tourdumondiste… et ce sera avec N’Lou car mon chien a énormément à m’apprendre et à m’apporter au quotidien !

✔️ Prendre la (bonne) décision

✔️ Faire un état de mes comptes bancaires

✔️ Se renseigner sur les démarches (travail, chien)


  • 11 mois avant le départ… Novembre 2018 ou l’annonce !

Mon entretien de mi-année se profile… Le jour J est arrivé, c’est là que j’en parlerai. Je me sens stressée sans tellement savoir pourquoi parce que ce n’est pas une mince décision.

Et si on me dit non ? Et si un congé sabbatique ce n’est pas envisageable ? Et si c’est trop long un an et que je ne retrouve pas mon poste ?

Au final, quand j’ai expliqué que je voulais un défi personnel, sortir de ma zone de confort et voir le monde… mon chef m’a répondu en souriant « ça ne m’étonne pas, je m’y attendais« … Et là, la pression est redescendue et j’étais ravie car soutenue ! Ça y est Marine, même si rien n’est fait, la machine est clairement enclenchée.

« Vivre prudemment, sans prendre de risques, c’est risquer de ne pas vivre »

Bon après ça j’y ai perdu la famille… Alors que les amis étaient plutôt enthousiastes à l’idée de cette grande aventure qui me « correspond bien », l’annonce à la famille a été toute autre… Un blanc de conversation, des « c’est dangereux », des « c’est trop loin », des « tu t’y connais pas en mécanique ».

Ok… Et sinon, vous voyez le sourire sur mon visage ? Quelqu’un est-il content pour moi ?

Tant pis, moi je reste sur mon nuage !

✔️ Passer le cap des 30 ans et se dire qu’on est raisonnable

✔️ Demander le congé sabbatique à mon employeur

✔️ Faire l’annonce à ma famille

✔️ Profiter d’être sur mon petit nuage

30 ans, ce cap de la (sage) décision


  • 10 mois avant le départ… Décembre 2018 ou l’achat du bolide !

J’ai longtemps hésité à l’achat d’un van en France, néanmoins la possibilité de pouvoir l’aménager à ma sauce et avec tous les outils et savoir-faire français (merci Papa) ont remporté le dessus. Sans compter sur le fait qu’effectivement la mécanique et moi… ça fait deux !

Alors autant ne pas avoir à négocier 4 pneus et une carcasse en espagnol au milieu de la pampa brésilienne (qui soit dit en passant serait plutôt une négociation en portugais que je ne maîtrise pas 😉 eh eh).

C’est décidé, N’Lou sera du voyage ! Départ mi décembre pour une grande diagonale de la France en train, métro, train pour rejoindre Bourg-en-Bresse où nous signerons la vente avec mon cousin ! Eh oui, le van était un véhicule d’exploitation agricole jusque là et le hasard faisant bien les choses il m’a plu cet été et je l’ai racheté plutôt que de le faire reprendre par un garage !

On se dégourdit les pattes avant train – metro – train

Le train… place restreinte !

L’achat du van au cousin : avec Julien !

Et je m’en suis donné à cœur joie a virer toutes les cochonneries qu’il restait dedans et à démonter les gabarits tout pourris en cartons pâtes…

🚨 HIIIIIN (buzzer artisanal)

Très grossière erreur qui m’a été maintes fois rappelée ! Enfin au final ça ne nous a pas empêché d’en faire un truc bien !

Allez c’est parti, j’arrache tous les morceaux (gabarits) moches…

Remise en santé (quelques réparations étaient à prévoir), passage au contrôle technique, gestion de la carte grise, puis l’aménagement commencera enfin !

✔️ Prendre le train / métro avec N’Lou

✔️ Acheter le van

✔️ Commencer à réaliser que tout cela va se faire


  • 9 mois avant le départ… Janvier 2019 ou la rencontre

« Avant de partir, tu vas bien rencontrer l’homme de ta vie« .

Pfff, Bah oui, bien sûr… Tssst, mais non les filles, c’est bon j’ai mon Loulou et un projet en tête à présent…

🚨 HIIIIIN (buzzer artisanal round 2)

Bah oui, fallait bien qu’un Damien apparaisse dans ma vie à ce moment-là !

Just enjoying !

Let’s see and be cool !

✔️ Profiter de la vie et rencontrer Damien

✔️ Définir le rétro planning et la liste de toutes les choses à faire (sur un mur « Tour du Monde »)

Avançons avec bon sens et organisation !


  • 8 mois avant le départ… Février 2019 ou le début de l’aménagement du camion

Ça y est ça démarre ! Entre le grand froid, les mains gelés et la canicule plus tard en juin on aura été sacrément servis sur la période des travaux !

Heureusement que mon papa a su stopper un peu mon enthousiasme… j’étais persuadée qu’en un week-end on aurait tout plié…

🚨 HIIIIIN (buzzer artisanal round 3)

Idée reçue, préconçue, bien voulue… Quelle qu’elle soit, ce n’était pas la bonne ! En un premier week-end c’est presque déprimant de voir qu’on a fait « que ça ». Au final il nous faudra une grosse dizaines de jours d’aménagement pour en voir le bout… Après la mise en beauté, ce n’est plus qu’un détail !

✔️ Débuter l’aménagement du camion

Avancée jour 1 : réfection du sol…

Avancée journée 2 : les passements de roue

✔️ Réserver tous les weekends encore disponibles pour aménager le van

✔️ Se renseigner sur les démarches à entreprendre (transport, vaccins, formalités)

✔️ Prendre RDV chez le véto

« C’est bon il m’a dit bonjour le véto, on s’arrache maintenant avant qu’il ne soit trop tard… »


  • 7 mois avant le départ… Mars 2019 ou le test de la cage de transport

Bon et puis dans tout ça, y’a aussi N’Lou qu’il me faut habituer à l’idée du voyage. Ma plus grande crainte pour lui, c’était le voyage en avion.

Le bestiau s’étant tellement habitué à ma présence, j’appréhendais les jappements et aboiements en le laissant filer au milieu des bagages… non rien du tout. On ressentait seulement de la curiosité au sein de cette grande cage.

« Bon bah ciao Maman on se rejoint à Ajaccio alors ! »

Idem pour le retour, au moins à présent il sait que cette grande cage ne lui fera pas de mal. Et aussi, cela m’a permis de mieux m’équiper en terme de visserie étant donné que ce qui était fourni avec la cage à sauté dès le vol aller… Une chance que l’on ait pu revenir avec l’indulgence du personnel Air France d’Ajaccio !

✔️ Habituer N’Lou à sa cage de transport petit à petit

✔️ Rappeler à N’Lou ce que c’est qu’un voyage roadtrip à la Marine (🐶 : « Elle me fatigue… »)

✔️ Prendre l’avion avec N’Lou

Tout va bien, crapaud arrivé à destination !

Et pour les six mois qui suivent, cela fera l’objet d’un autre article prochainement… Quand on arrivera au terme des préparatifs ! Peut-être jamais… Mouhaha…

Oui en toute transparence j’ai pas l’impression qu’on soit méga en avance… Mais ça c’est une autre histoire !

À suivre !

2 réflexions sur « Notre TDM – Retrospective de l’année des préparatifs (1/2) – Les 6 premiers mois »

Laisser un commentaire...